Israël exclu d’une soirée pour les femmes de diplomates au Chili
Rechercher

Israël exclu d’une soirée pour les femmes de diplomates au Chili

L’épouse de l’ambassadeur israélien n’a pas été invitée à une œuvre de charité annuelle organisée au Club Palestino

Le centre de Santiago, la capitale du Chili. (Crédit : Foncea/CC BY-SA/ Wikimedia)
Le centre de Santiago, la capitale du Chili. (Crédit : Foncea/CC BY-SA/ Wikimedia)

RIO DE JANEIRO – L’épouse de l’ambassadeur d’Israël au Chili, Eldad Hayet, a été exclue d’un évènement annuel rassemblant les femmes de tous les diplomates en service dans le pays d’Amérique du Sud.

Michal Hayet n’a pas été invitée à l’œuvre de bienfaisance annuelle organisée par l’association qui rassemble toutes les épouses de diplomates, parce que cette année, l’évènement était organisée dimanche au Club Palestino, et certains membres du club devaient s’exprimer pendant la soirée.

Le Club Palestino, club palestinien en français, est un club social et sportif situé dans l’élégant quartier de Las Condes, à Santiago, la capitale chilienne.

Eldad Hayet a protesté en déclarant que cette affaire était une « violation absolue des relations diplomatiques », et a accusé les organisateurs de soutenir la campagne de boycott contre Israël organisée par la communauté palestinienne locale.

Eldad Hayet, ambassadeur d'Israël au Chili. (Crédit : autorisation)
Eldad Hayet, ambassadeur d’Israël au Chili. (Crédit : autorisation)

« S’ils nous avaient invités, nous aurions été heureux de participer. Vous générez une politisation de l’organisation et de ses activités, dont l’objectif était la charité pour les nécessiteux du Chili », a déclaré l’ambassadeur.

Les organisateurs ont présenté leurs excuses, mais n’auraient pas pu changer de salle pour organiser leur soirée, et l’évènement s’est déroulé comme prévu, sans la présence ou la participation de l’épouse de l’ambassadeur israélien. Ils ont ajouté que « la participation des représentants diplomatiques sera réduite », et ont reconnu que certains avaient pu être absents en raison de cette affaire.

La plupart des représentants des pays occidentaux ont annoncé qu’ils n’assisteraient pas à l’évènement, a annoncé l’agence de presse AJN, qui citait l’ambassade israélienne.

Les ambassadeurs des Etats-Unis, de l’Union européenne et de l’Allemagne ont exprimé leur solidarité à l’égard de l’épouse de l’ambassadeur israélien.

« Notre exclusion d’un évènement caritatif traditionnel en conséquence de motivations politiques contredit ouvertement la pratique et les règles du corps diplomatiques. La participation à cette activité signifie un soutien direct à une politisation inadéquate d’une association qui, comme établie par ses règlements, est considérée comme apolitique, indépendante et sans caractéristiques religieuses », a écrit l’ambassadeur israélien dans une lettre adressée au corps diplomatique.

Le diplomate israélien compte également aborder le sujet pendant sa rencontre avec l’ambassadeur du Vatican au Chili, qui est le doyen du corps diplomatique.

Il a également rapporté l’affaire au ministère chilien des Affaires étrangères, et a insisté sur les « conséquences négatives générées par l’activité extrémiste de la direction palestinienne. »

En mai, le syndicat étudiant de la faculté de droit de l’université du Chili avait approuvé une résolution de boycott, désinvestissement et sanction contre Israël. La résolution interdit toute interaction académique avec l’Etat d’Israël ou ses citoyens.

Environ 15 000 juifs vivent au Chili. Le pays accueillerait la plus grande communauté palestinienne en dehors du monde arabe, avec environ 300 000 membres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...