La députée Hanin Zoabi devrait prendre part à une flottille vers Gaza
Rechercher

La députée Hanin Zoabi devrait prendre part à une flottille vers Gaza

Le bureau de la députée arabe n'a pas répondu aux demandes d'interview

La députée Zoabi s'adressant à la presse lors de l'audition d'appel le 17 février 2015 (Crédit :  Hadas Parush/FLASH90)
La députée Zoabi s'adressant à la presse lors de l'audition d'appel le 17 février 2015 (Crédit : Hadas Parush/FLASH90)

La députée arabe israélienne Hanin Zoabi devrait prendre part à une flottille de femmes vers la bande de Gaza cet automne, a révélé la Deuxième Chaîne ce jeudi.

Selon les sources de la chaîne, Zoabi prévoyait de participer à la flottille « Le Bateau des femmes pour Gaza », pour protester contre le blocus établi par Israël et par l’Egypte de la bande de Gaza, dirigée par le Hamas.

Le bureau de Zoabi n’a pas répondu aux demandes d’interview de la Deuxième Chaîne concernant sa participation à cette manifestation.

La parlementaire, membre de la Liste Arabe, vient de sortir d’une suspension de quatre mois de la Knesset pour avoir rencontré des familles de terroristes tués après avoir attaqué des Israéliens.

Elle avait été largement critiquée pour avoir pris part à la flottille de mai 2010, la Mavi Marmara, qui s’était terminée en un affrontement mortel entre des activistes pro-Palestiniens et les troupes de l’armée israélienne.

Footage taken from Mavi Marmara security cameras, showing the activists onboard as they prepare to attack incoming IDF soldiers on May 31, 2010 (photo credit: IDF Spokesperson/Flash90)
Les activistes à bord du Mavi Marmara se préparent à attaquer les soldats israéliens, le 31 mai 2010. (Crédit : unité des portes-paroles de l’armée israélienne/Flash90)

Zoabi vient de subir un revers politique majeur dans son parti Balad, selon la Deuxième Chaîne, et pourrait ne pas être sur la liste du parti pour la prochaine élection.

Le site du « Bateau de femmes pour Gaza » déclare que la mission de la mnanifestation n’est « pas seulement de défier le blocus israélien – qu’Israël maintien pour empêcher le Hamas, le groupe terroriste islamiste qui dirige Gaza, d’importer des armes – mais aussi de montrer une solidarité et d’apporter un message d’espoir au peuple palestinien ».

« Avec le soutien de femmes, d’homme, d’organisations non-gouvernementales, de la société civile et des collectifs de femmes du monde entier, nous pourrons réaliser notre projet ».

Le départ de la flottille était prévu pour mi-septembre et devait arriver à Gaza le 1er octobre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...