Rechercher

La police révèle que le commando tué avait récemment sauvé la vie d’un camarade

Le chef de la police a rendu un vibrant hommage à Noam Raz, ambulancier secouriste au sein de l'unité Yamam, qui avait sauvé la vie d'un camarade il y a peu, à Jénine

Le Sgt. Maj. Noam Raz, 47 ans, commando de police tué dans une opération à Jénine le 13 mai 2022 (Crédit : Police)
Le Sgt. Maj. Noam Raz, 47 ans, commando de police tué dans une opération à Jénine le 13 mai 2022 (Crédit : Police)

Le chef de la police, Kobi Shabtai, a rendu hommage au sergent-major Noam Raz, tué lors d’un affrontement armé avec des terroristes près de Jénine ce matin, rappelant qu’il avait récemment sauvé la vie d’un camarade.

« Nous nous inclinons en mémoire de Noam Raz z »l, tombé au combat contre des terroristes », a dit Shabtai.

« Noam était un mari dévoué, un père exemplaire et l’un des meilleurs combattants de la police israélienne », a-t-il ajouté.

Il a révélé que Raz, qui était ambulancier secouriste dans l’unité antiterroriste d’élite Yamam, avait récemment sauvé la vie d’un camarade grièvement blessé lors de précédents affrontements à Jénine, ces dernières semaines.

« Son héroïsme et ses valeurs étaient le reflet de son caractère et de son activité opérationnelle au sein du Yamam », a-t-il conclu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...