La ville de Boulogne-Billancourt aura son centre culturel juif
Rechercher

La ville de Boulogne-Billancourt aura son centre culturel juif

Les travaux de construction du nouveau centre culturel juif ont été lancés mercredi et devraient durer 18 mois

Cérémonie de lancement des travaux d'un nouveau centre culturel juif, à Boulogne. (Crédit : Twitter / PC Baguet)
Cérémonie de lancement des travaux d'un nouveau centre culturel juif, à Boulogne. (Crédit : Twitter / PC Baguet)

Mercredi dernier, plus de 200 personnes se sont rassemblées pour participer à une cérémonie à l’occasion du lancement des travaux d’un nouveau centre culturel juif dans la ville de Boulogne-Billancourt, située en proche banlieue parisienne, a rapporté le Parisien. La cérémonie s’est déroulée en présence notamment de Joël Mergui, président du Consistoire central, Ariel Goldmann, président du FSJU, Francis Kalifat, président du CRIF, et Pierre-Christophe Baguet, maire de la ville.

Les travaux pour la construction de ce nouveau centre culturel devraient durer 18 mois. Le projet dispose d’un budget de 6,5 millions d’euros, obtenu de financements de l’Etat et de donations privées. Le bâtiment final proposera un espace de 1337 m2 qui abritera une synagogue, le centre culturel et une terrasse.

Alors que le ville de Boulogne-Billancourt, forte d’une communauté juive de 17 000 membres, comptait déjà une synagogue, le nouveau projet permettra d’organiser une grande variété d’événements « culturels, religieux ou sportifs », a précisé Séverine Sebagh, secrétaire générale de la communauté juive de Boulogne.

Dans le contexte de la menace terroriste, une attention toute particulière a été portée à la sécurité du bâtiment. Les fenêtres sont notamment conçues pour résister à des impacts de balles et le stationnement ne sera pas autorisé autour de l’enceinte du centre, également pourvu d’une cour intérieure.

La synagogue pourra accueillir jusqu’à 350 personnes, mais le centre a été pensé comme un « lieu ouvert à tous », a noté un architecte du bâtiment.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...