L’armée a détruit le tunnel de Gaza qui menait en Israël
Rechercher

L’armée a détruit le tunnel de Gaza qui menait en Israël

Des explosions ont été entendues par des habitants proches de la frontière avec la bande de Gaza et confirmées par Israël

Un jour après l’annonce par l’armée israélienne de la découverte d’un « tunnel d’attaques » en territoire israélien provenant de la bande de Gaza, le tunnel a été détruit, selon des articles palestiniens cités tard mardi par des médias israéliens.

Les officiels israéliens ont confirmé mercredi que le tunnel avait effectivement été détruit à l’explosif.

Des explosions avaient été entendues par les habitants des localités proches de la frontière avec la bande de Gaza mardi, a annoncé la radio militaire.

L’armée israélienne avait déclaré que le tunnel renforcé de béton, de deux kilomètres de long, avait été trouvé la semaine dernière à la frontière du sud de la bande de Gaza. La découverte a été gardée secrète par la censure militaire jusqu’à lundi.

Son emplacement précis est gardé secret par la censure militaire, bien qu’il ne semble pas que le tunnel mène directement à Holit ou Sufa, les localités israéliennes les plus proches du sud de la bande de Gaza.

Un tunnel allant de Gaza en Israël, vu sur une photo dévoilée par l'armée israélienne le 18 avril 2016. (Crédit : unité des portes-paroles de l'armée israélienne)
Un tunnel allant de Gaza en Israël, vu sur une photo dévoilée par l’armée israélienne le 18 avril 2016. (Crédit : unité des portes-paroles de l’armée israélienne)

L’armée a identifié l’organisation terroriste du Hamas comme le groupe responsable de la construction du tunnel et affirme qu’il a été construit « pour mener des attaques contre des civils », a déclaré un porte-parole, qui n’a pas précisé quels renseignements spécifiques avaient mené à cette découverte.

C’est le premier tunnel de la sorte découvert dans le territoire israélien depuis la fin de la guerre dans la bande de Gaza à l’été 2014. Pendant cette opération, dite Bordure protectrice en Israël, au moins 34 tunnels avaient été découverts et détruits par les forces israéliennes, dont beaucoup menaient dans le territoire israélien.

Cette découverte a été faite la semaine dernière par une entreprise privée israélienne qui a peut-être trouvé un deuxième tunnel transfrontalier lundi.

La compagnie, engagée pour chercher des tunnels par des habitants des communautés de la frontière de Gaza, a détecté un axe creux souterrain qui aurait été creusé par le Hamas pour mener des attaques terroristes en Israël, a annoncé un reportage de la Deuxième chaîne.

L’entreprise, qui n’est pas identifiée dans le reportage, aurait effectué des scanners du terrain entourant un certain nombre de localités où des habitants s’étaient plaints d’entendre des bruits de creusement sous leurs pieds.

A la suite de l’opération Bordure protectrice de 2014, le Hamas a promis de continuer à utiliser des tunnels et des roquettes pour attaquer l’Etat juif. S’exprimant pendant un rassemblement dans la bande de Gaza la semaine dernière, le dirigeant du Hamas, Ismail Haniyeh, a encore répété à ses habitants que « notre message aux prisonniers est inscrit en lettres de sang. Le fusil et le tunnel sont notre engagement. »

A la suite du conflit de 50 jours contre le Hamas dans la bande de Gaza à l’été 2014, Israël avait investi un milliard de shekels (environ 328 millions d’euros) pour développer un système de détection de l’emplacement de tels tunnels.

Sur cette photo d'illustration du 10 février 2016, des soldats israéliens surveillent une machine permettant de creuser des trous dans le sol côté israélien de la frontière avec la bande de Gaza pour détecter des tunnels utilisés par des groupes terroristes palestiniens qui prévoient d'attaquer Israël. (Crédit : AFP PHOTO/MENAHEM KAHANA)
Sur cette photo d’illustration du 10 février 2016, des soldats israéliens surveillent une machine permettant de creuser des trous dans le sol côté israélien de la frontière avec la bande de Gaza pour détecter des tunnels utilisés par des groupes terroristes palestiniens qui prévoient d’attaquer Israël. (Crédit : AFP PHOTO/MENAHEM KAHANA)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré lundi que le système de détection des tunnels d’Israël était le premier de ce genre dans le monde, parlant de la découverte comme d’une « première mondiale ».

L’armée aurait utilisé un tel système pour découvrir le tunnel, bien que ses officiels aient souligné que la technologie n’était pas le seul aspect de l’opération de découverte, qui comprenait aussi un rassemblement étendu de renseignements et des « bottes sur le terrain ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...