Israël en guerre - Jour 64

Rechercher

L’Autriche augmente les indemnités versées aux survivants de la Shoah

Pour la première fois en 20 ans, quelque 2 500 survivants recevront cette année une indemnisation directe de 5 000 euros, ce qui, selon la Claims Conference, "sera très utile pour les plus vulnérables"

Mémorial du Mur des noms de la Shoah à Vienne, en Autriche, le mercredi 18 mai 2022. (Crédit: AP Photo/Theresa Wey)
Mémorial du Mur des noms de la Shoah à Vienne, en Autriche, le mercredi 18 mai 2022. (Crédit: AP Photo/Theresa Wey)

JTA – Pour la première fois depuis plus de 20 ans, le gouvernement autrichien a accepté de verser à chaque survivant autrichien de la Shoah encore en vie une compensation directe supplémentaire d’environ 5 000 euros chacun en 2023.

Cette décision, qui concernera environ 2 500 survivants vivant dans le monde entier, fait suite à des délibérations approfondies entre la Conférence pour les revendications matérielles juives contre l’Allemagne (Claims Conference) et le ministère autrichien des Finances. Le montant total du versement s’élève à 12,5 millions d’euros et les survivants dont on estime qu’ils ont des besoins particuliers pourront bénéficier d’un deuxième versement d’un montant à peu près équivalent cette année, ainsi que de versements annuels supplémentaires.

La plupart des survivants autrichiens vivent aux États-Unis et en Israël, mais certains ont également élu domicile en Grande-Bretagne, en Australie, au Canada, en Amérique du Sud et dans plusieurs pays d’Europe occidentale. La Claims Conference verse déjà des pensions mensuelles à certains groupes de survivants.

L’organisation a précisé que cette décision avait été prise bien avant le début de la guerre entre Israël et le Hamas et qu’elle n’était pas liée au conflit sur le plan temporel.

Avant la Seconde Guerre mondiale, l’Autriche comptait environ 192 000 Juifs, selon le musée américain du mémorial de la Shoah. En 1939, environ 135 000 Juifs avaient fui l’Autriche, annexée en 1938 par l’Allemagne nazie. Environ 65 000 Juifs d’origine autrichienne ont été assassinés pendant la Shoah.

Gideon Taylor, président de la Claims Conference, a qualifié cette décision de « percée substantielle avec le gouvernement autrichien ». Les paiements seront administrés par le Fonds national de la République d’Autriche pour les victimes du national-socialisme.

« Les survivants autrichiens de la Shoah vivant dans le monde entier méritent cette reconnaissance », a déclaré Greg Schneider, vice-président exécutif de la Claims Conference, dans un communiqué de presse. Si les survivants autrichiens ont reçu au fil des ans une aide de la Claims Conference pour des soins à domicile et d’autres services sociaux, les paiements supplémentaires « seront très utiles pour certains des membres les plus vulnérables de cette population en déclin », a ajouté M. Schneider.

Le négociateur spécial de la Claims Conference, l’ambassadeur Stuart E. Eizenstat, a qualifié le paiement supplémentaire de « geste de responsabilité » qui reconnaît la souffrance de ceux qui ont été privés de leur foyer et de leur famille.

En plus des nouveaux paiements, le programme autrichien d’aide d’urgence aux survivants de la Shoah a été doublé pour atteindre 3 millions d’euros pour 2024. Les fonds sont distribués par l’intermédiaire d’organismes de protection sociale aux survivants autrichiens éligibles sous la forme de subventions d’urgence pour couvrir les besoins médicaux, la prévention des expulsions et d’autres dépenses urgentes à court terme.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.