Le combat contre le Hamas est une « épreuve de détermination, » dit Netanyahu
Rechercher

Le combat contre le Hamas est une « épreuve de détermination, » dit Netanyahu

"La charge de la défense des frontières du pays et le pays vous revient", a dit le Premier ministre alors qu'il rencontrait de jeunes recrues sur la base d'incorporation de Bakum

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu parle avec de jeunes recrues sur une base militaire à   Tel HaShomer, le 26 juillet 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu parle avec de jeunes recrues sur une base militaire à Tel HaShomer, le 26 juillet 2018 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

S’exprimant devant les nouvelles recrues de l’armée israélienne et de la police des frontières dans la journée de jeudi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a qualifié le conflit avec le Hamas « d’épreuve de détermination » et déclaré qu’Israël « fera ce que le pays doit faire » pour assurer la protection de ses citoyens.

Ces propos de Netanyahu ont été tenus après des semaines qui ont été marquées par les tensions les plus graves avec le Hamas depuis la guerre de Gaza en 2014 et des flambées de violences, à la frontière avec l’enclave côtière, qui ont commencé mercredi soir et qui se prolongeaient encore jeudi matin.

« Nous gérons des fronts difficiles dans le nord et dans le sud », a indiqué Netanyahu aux jeunes rassemblés sur la base d’incorporation militaire de Bakum, à Tel Hashomer, à l’est de Tel Aviv, se référant également aux efforts continus livrés par l’Etat juif pour empêcher l’Iran d’établir une présence militaire en Syrie.

« Et finalement, cette charge représentée par la défense des frontières du pays et du pays pèse sur vos épaules. Nous avons confiance en vous, nous croyons en vous. Vous allez connaître un entraînement difficile mais important qui vous donnera les outils pour vous défendre et pour défendre le pays. C’est le voeu que je formule pour vous, que vous parveniez à défendre le pays et que vous sachiez vous occuper également de vous ».

Le Premier ministre a effectué cette visite de la base au premier jour de service d’une brigade de parachutistes et de la police des frontières.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontre des soldats durant une visite à la division de Gaza de l’armée israélienne dans un contexte de renforcement des violences depuis l’anclave côtière, le 17 juillet 2018 (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Au cours de sa visite, Netanyahu a été interrogé par l’une des jeunes recrues sur la situation à la frontière avec Gaza.

« Nous sommes en campagne », a-t-il répondu.

« Cela implique d’échanger des coups. En fin de compte, c’est une épreuve de détermination. Nous saisissons toutes les opportunités [pour ramener le calme] mais nous sommes très, très déterminés à défendre nos frontières. Et nous ferons ce que le pays doit faire pour protéger non seulement les municipalités en périphérie de Gaza, mais l’Etat d’Israël dans son ensemble ».

Un autre conscrit a demandé au Premier ministre qui, lorsqu’il était jeune, a été officier dans l’unité de commando d’élite Sayeret Matkal, comment parvenir à gérer les rigueurs du service militaire.

Sa réponse a été lue par les médias en hébreu comme une autre référence à la situation de Gaza : « Dites-vous toujours : ‘Je ne me ferai pas briser, nous ne ne nous ferons pas briser – nous les briserons’. Souvenez-vous, nous ne nous ferons pas briser ».

Netanyahu a ensuite visité la structure en compagnie du général de division Moti Almoz, chef des ressources humaines de l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...