Le Congrès juif mondial condamne la résolution de l’UNESCO
Rechercher

Le Congrès juif mondial condamne la résolution de l’UNESCO

Malgré le vote, Ronald S. Lauder remercie Irina Bokova pour sa prise de position contre la clause sur le mur Occidental

Ronald Lauder (Crédit : capture d’écran France 2)
Ronald Lauder (Crédit : capture d’écran France 2)

Suite à l’adoption de la résolution par l’Exécutif de l’UNESCO à Paris, qui accuse Israël «d’agression et de mesures illégales prises contre la liberté de culte et contre l’accès des Musulmans à la mosquée Al-Aqsa», le président du Congrès juif mondial , Ronald S. Lauder a déclaré que «l’Exécutif de l’UNESCO a cédé devant des allgations fausses et radicales, à la demande unilatérale des Palestiniens ».

« Hélas, cette résolution ne fera rien pour calmer les tensions à Jérusalem et en Terre Sainte, bien au contraire » a-t-il ajouté.

D’autre part le président du Congrès juif mondial a saluè la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova pour avoir pris « une position courageuse en s’opposant à cette résolution incendiaire » et l’a remerciée d’avoir contibué à la suppression d’une clause critique qui faisait du mur Occidental de Jérusalem, le site juif de prières le plus sacrè, un site musulman.

Ronald S. Lauder s’est entretenu mercrediau téléphone avec Irina Bokova et a exprimé sa gratitude pour son effort couronné de succès modifiant le texte original de la résolution qui contenait une formule désignant Jérusalem comme « la capitale occupée de la Palestine ».

Cette résolution avait été proposée par six États arabes : l’Algérie, l’Egypte, le Koweit, le Maroc, la Tunisie, et les Emirats arabes unis, au nom des Palestiniens.

Mardi dernier, Irina Bokova avait déploré cette résolution et appelé l’Exécutif de l’UNESCO de ne pas prendre une décision qui pourrait enflammer davantage les tensions en Israël. De plus elle a encouragé au respect de la sainteté des lieux saints.

« Nous avons tous la responsabilité du mandat de l’UNESCO, à prendre des décisions qui favorisent le dialogue, la tolérance et la paix » avait déclaré Irina Bokova.

La résolution a été adoptée par le conseil de l’UNESO 26 voix en faveur, 6 voix contre et 25 abstentions.

Ronald S. Lauder a salué les six pays ayant voté contre la résolution : la République tchèque, l’Estonie, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...