Le nombre de cas remonte ; le taux de positivité baisse ; 65 détenus positifs
Rechercher

Le nombre de cas remonte ; le taux de positivité baisse ; 65 détenus positifs

Le ministère de la Santé a fait état de 774 nouveaux cas, avec un taux de positivité de 2,3 % ; des prisonniers de la prison de Gilboa ont été testés positifs

Des Israéliens masqués au marché Mahane Yehuda, à Jérusalem, le 2 novembre 2020. (Crédit :  Olivier Fitoussi/Flash90)
Des Israéliens masqués au marché Mahane Yehuda, à Jérusalem, le 2 novembre 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministère de la Santé a fait état mardi d’une baisse du taux de positivité des tests de dépistage du coronavirus et d’une légère hausse du nombre de cas, avec 774 nouveaux diagnostics lundi.

Le virus est apparu dans la prison de Gilboa, dans le nord du pays, où 65 détenus sont contaminés. Certains sont des prisonniers incarcérés pour délits sécuritaires, notamment des membres du groupe terroriste du Hamas.

Selon la chaîne Kan, la majorité des détenus positifs sont asymptomatiques et en bonne santé générale. Les entrées et les sorties de la structure ont été bloquées.

Le ministère de la Santé a annoncé mardi que sur 34 128 tests effectués, 2,3 % sont revenus positifs et confirmaient une nouvelle infection.

Illustration : la prison Gilboa, le 28 février 2013. (Crédit : Moshe Shai/FLASH90)

Cette baisse survient au lendemain d’un avertissement d’un groupe de travail de l’armée sur la hausse des tests de positivité.

Selon des données qui ont été transmises lundi par le ministère de la Santé, le taux de positivité des tests est passé d’environ 2 % pendant une grande partie de la semaine dernière à 2,9 % samedi et à 3,1 % dimanche.

Cependant, le nombre de tests pratiqués a augmenté. Lundi, 34 128 personnes ont été testées. Ronni Gamzu, anciennement chargé de la lutte contre le coronavirus, a déclaré qu’il fallait au minimum 30 000 tests quotidiens pour avoir un bon aperçu de la situation.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens a drastiquement baissé, de 8 000 cas à la mi-septembre à quelques centaines fin octobre, par le biais d’un confinement national. Les restrictions sanitaires ont commencé à être levées il y a deux semaines.

Les derniers chiffres montrent que 774 nouveaux cas ont été confirmés lundi, ce qui porte à 9 769 le nombre de cas actifs. Dimanche, ce chiffre était de 649.

Actuellement, 382 patients sont dans un état grave, dont 164 sous respirateur, 95 sont dans un état modéré, les autres ne présentant que peu ou pas de symptômes.

Depuis lundi matin, 26 personnes ont succombé à la Covid-19, mais aucune victime n’a été signalée dans la nuit.

La ville qui compte le plus de cas est Jérusalem, avec 1 480 cas actifs, suivie de Tel Aviv, avec 409 cas, et 347 à Bnei Brak.

Depuis le début de la pandémie, 315 983 personnes ont été contaminées par le virus.

Des médecins et des infirmiers prélèvent des échantillons sur des habitants de Jérusalem pour vérifier s’ils ont été infectés par le coronavirus, à Sheikh Jarrah, Jérusalem, le 8 octobre 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)

Après un mois de confinement qui a permis d’enrayer la propagation, mais qui a paralysé l’économie et la vie publique, le gouvernement peine à s’accorder sur la manière de lever les restrictions, avec des pressions exercées par certains ministres qui voudraient un allègement rapide des limitations et qui rencontrent en cela l’opposition d’autres membres du cabinet, parmi eux le Premier ministre, qui, pour leur part, appellent à la prudence.

Pour le moment, les classes de CP au CM1 ont repris le chemin de l’école, les salons de coiffure et instituts de beauté ont rouvert et le gouvernement débat de sur la réouverture des petits commerces et des grandes chaînes de magasins.

Cependant, le cabinet chargé de la lutte contre le coronavirus a reçu lundi des chiffres qui montrent que le taux de reproduction de base d’Israël, ou le taux de nouveaux cas résultant de chaque infection par coronavirus, s’élève à 0,8, le niveau auquel les responsables de la santé ont précédemment déclaré qu’ils recommanderaient de réduire certaines des mesures prises pour assouplir le confinement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...