Le NY Times rétrograde un rédacteur après des tweets aux relents racistes
Rechercher

Le NY Times rétrograde un rédacteur après des tweets aux relents racistes

Dans un tweet, qui a été effacé, Jonathan Weisman a suggéré que plusieurs députés de couleur n'étaient pas représentatifs du Midwest et du sud

Jonathan Weisman. (Autorisation)
Jonathan Weisman. (Autorisation)

Le New York Times a rétrogradé Jonathan Weisman, le rédacteur en chef adjoint à Washington, après que des internautes se sont plaints que le journaliste juif publiait des tweets racistes.

« Jonathan Weisman a rencontré [le rédacteur en chef Dean Baquet] aujourd’hui et s’est excusé pour ses récentes graves erreurs de jugement », a déclaré le Times dans un communiqué. « Par conséquent, il a été rétrogradé et ne supervisera désormais plus l’équipe qui couvre le Congrès ni ne sera actif sur les réseaux sociaux. »

Dans un tweet, qui a été effacé, Weisman a suggéré que plusieurs députés de couleur n’étaient pas représentatifs du Midwest et du sud. Dans une autre publication, il semblait dire à une politicienne afro-américaine qu’elle n’était pas noire.

« J’accepte le jugement de Dean », a déclaré Weisman au Times. « Je pense qu’il a le droit de faire ce qu’il fait. J’ai mis le journal dans l’embarras, il devait agir. »

Weisman est l’auteur d’un livre sur le racisme intitulé (((Semitism))): Being Jewish in America in the Age of Trump. Dans un éditorial publié l’an dernier par le JTA, il a raconté comment il a « traversé le pays pour mettre en garde contre le sectarisme organisé et la haine antisémite ».

A lire : Jonathan Weisman révèle l’antisémitisme qui couve en Amérique

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...