Le PDG juif de Starbucks prévoit d’embaucher 10 000 réfugiés
Rechercher

Le PDG juif de Starbucks prévoit d’embaucher 10 000 réfugiés

Pour Howard Schultz, "la promesse du rêve américain" est "remise en question" et les droits de l'Homme, "considérés comme acquis, sont menacés"

Howard Schultz, fondateur de Starbucks (Autorisation : courtesy Howard Schultz book photo)
Howard Schultz, fondateur de Starbucks (Autorisation : courtesy Howard Schultz book photo)

Dans une lettre adressée à ses employés, au sujet du décret anti-réfugiés du président américain Donald Trump, Howard Schultz, le milliardaire juif, PDG de la chaîne Starbucks, a déclaré que sa société prévoyait d’embaucher 10 000 réfugiés dans les cinq années à venir.

« Nous avons tous été les témoins de la confusion, de la surprise et de l’opposition face au décret exécutif prononcé par le président Trump vendredi, interdisant l’accès aux États-Unis à des ressortissants de pays à majorité musulmane, dont des réfugiés qui fuient la guerre », a écrit Schultz dans une lettre intitulée Vivre avec nos valeurs dans une époque incertaine.

« Je peux vous assurer que notre équipe des ressources humaines a été en contact direct avec ceux qui sont directement touchés par ce décret anti-immigration, et nous faisons tout notre possible pour les soutenir et les aider à traverser cette période ambivalente. »

Schultz a également écrit que « la conscience de notre pays, et la promesse du rêve américain » sont remises en question.

Il a ajouté : « J’entends l’alarme que vous tirez, qui affirme que les droits civiques et les droits de l’homme que nous avons considérés comme acquis sont menacés ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...