Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Le président allemand inquiet de la refonte du système judiciaire israélien

À la veille de la visite de Netanyahu, Steinmeier a déclaré que Berlin admire l'État de droit d'Israël mais a déploré que la paix au Moyen-Orient semble s'éloigner de plus en plus

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier s'exprimant à Putrajaya, en Malaisie, le 17 février 2023. (Crédit : Arif Kartono/AFP)
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier s'exprimant à Putrajaya, en Malaisie, le 17 février 2023. (Crédit : Arif Kartono/AFP)

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier a exprimé vendredi son inquiétude face aux projets largement controversés de réforme du système judiciaire du gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le président allemand aurait fait ces commentaires lors d’une réception organisée à Berlin pour célébrer le 50e anniversaire de l’université de Haïfa, quelques jours avant l’arrivée de Netanyahu dans la capitale allemande pour une visite officielle.

« Le projet du gouvernement israélien de réorganisation de l’État de droit me préoccupe », a déclaré Steinmeier.

« L’Allemagne a toujours regardé avec beaucoup d’admiration l’État de droit fort et dynamique d’Israël et sait à quel point il est nécessaire dans la région », a déclaré Steinmeier, a relayé la chaîne publique israélienne Kan.

Dans son discours, Steinmeier a fait le lien entre la réforme et la détérioration de la situation sécuritaire en Israël et en Cisjordanie et le fait que la vision d’un « Moyen-Orient meilleur et plus pacifique, où les peuples de toutes les cultures et religions vivent dans l’égalité et la paix » semblait s’éloigner de plus en plus, selon le site d’information Ynet.

Steinmeier a salué le discours prononcé jeudi par le président Isaac Herzog, dans lequel son homologue israélien a dénoncé la réforme comme étant « oppressive » et nuisible à la démocratie, et a demandé qu’elle soit immédiatement abandonnée et remplacée par une mesure consensuelle.

« Je suis en contact permanent avec mon ami et collègue Isaac Herzog et je fais confiance à sa voix sage et équilibrée dans le débat israélien », a déclaré Steinmeier.

Le président Isaac Herzog prononçant un discours à la nation au sujet de la réforme du système judiciaire du gouvernement, le 9 mars 2023. (Crédit : GPO)

Les projets législatifs du gouvernement de droite, le plus à droite de l’Histoire d’Israël à ce jour, ont suscité des manifestations de masse en Israël pendant plus de deux mois, ainsi qu’une réaction féroce des politiciens de l’opposition et des mises en garde sévères de la part d’économistes, de chefs d’entreprise, d’experts juridiques et de responsables de la sécurité.

Les opposants affirment que les propositions, menées par le ministre de la Justice Yariv Levin et soutenues par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, affaibliront le caractère démocratique d’Israël, supprimeront un élément clé de son équilibre des pouvoirs et laisseront les droits individuels sans protection et les minorités sans défense. Ses partisans affirment qu’il s’agit d’une réforme indispensable pour mettre un frein à l’activisme de la Haute Cour.

La garde montée déployée alors que des Israéliens bloquent l’autoroute Ayalon pour protester contre les plans du nouveau gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu visant à remanier le système judiciaire, à Tel Aviv, Israël, le 9 mars 2023. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)

Steinmeier n’est pas le premier responsable allemand à exprimer publiquement son inquiétude quant à la refonte du système judiciaire israélien.

Le mois dernier, lors d’une réunion à Berlin aux côtés du ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock a exprimé publiquement ses préoccupations.

« À l’étranger, nous sommes préoccupés par certains projets législatifs israéliens », a déclaré  Baerbock lors d’une conférence de presse commune. « Parmi les valeurs qui nous lient, il y a la protection des principes de l’Etat de droit comme l’indépendance de la justice. Cela a toujours été une caractéristique d’Israël. »

La ministre allemande des Affaires étrangères a fait part de ses inquiétudes quant au fait qu’Israël s’éloigne du modèle démocratique libéral en mettant en œuvre des réformes profondes de son système judiciaire, exprimant le point de vue du gouvernement allemand selon lequel une démocratie forte nécessite une Haute Cour forte qui puisse assurer le contrôle de la légalité des décisions de la majorité.

La ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock, à droite, et son homologue israélien Eli Cohen quittant une conférence de presse après une réunion au ministère des Affaires étrangères à Berlin, en Allemagne, le 28 février 2023. (Crédit : AP Photo/Markus Schreiber)

Les commentaires de Steinmeier ont été faits alors que Netanyahu a prévu de s’envoler pour l’Allemagne pour une visite officielle dans le courant de la semaine.

Il s’agira du troisième voyage de plusieurs jours de Netanyahu dans une capitale européenne en quelques semaines.

Il devrait également se rendre à Londres à la fin du mois.

Netanyahu est actuellement à Rome pour un voyage de trois jours, au cours duquel il a rencontré la Première ministre italienne d’extrême-droite, Georgia Meloni.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu rencontrant son homologue italienne Giorgia Meloni au Palazzo Chigi de Rome, le 10 mars 2023. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

Netanyahu a été la cible de critiques concernant le calendrier de ce voyage, le deuxième en deux mois durant lequel il a rencontré le dirigeant d’un pays dans une capitale européenne, puis passer le Shabbat dans un chic hôtel aux frais du contribuable. La délégation a réservé 60 chambres.

Un haut fonctionnaire israélien a rejeté cette allégation, affirmant qu’Israël avait dit aux Italiens que Netanyahu ne pouvait pas venir du lundi au mercredi en raison des votes à la Knesset, et que le vendredi après-midi était le seul moment qui convenait aux deux parties.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.