Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Les parents de l’otage Hersh Goldberg-Polin lancent la « Semaine de la bonté »

La famille veut répandre la bienveillance, les bonnes actions et la générosité dans le monde afin de contribuer à la libération des 116 otages du 7 octobre encore détenus par le Hamas à Gaza

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Des manifestants lors d'un rassemblement des familles d'otages détenus à Gaza, depuis le 7 octobre, devant le siège du ministère de la Défense à Tel Aviv, le 16 mai 2024. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Des manifestants lors d'un rassemblement des familles d'otages détenus à Gaza, depuis le 7 octobre, devant le siège du ministère de la Défense à Tel Aviv, le 16 mai 2024. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Rachel Goldberg-Polin et Jon Polin lancent une campagne intitulée « Semaine de la bonté », dans l’espoir qu’un élan de bonté, de bonnes actions et de générosité dans le monde puisse contribuer à la libération des 116 otages restés à Gaza, parmi lesquels se trouve leur fils Hersh Goldberg-Polin.

La pratique juive inclut l’idée que les actes de bonté peuvent racheter et humaniser le monde.

La campagne de la Semaine de la bonté se déroulera du 14 au 21 juillet et offrira des possibilités de bénévolat, d’étude, de dons à des œuvres caritatives, de prière, de chant, de préparation de hallah et de dédicace d’un nouveau rouleau de la Torah.

« Nous vivons une époque fragmentée et nos otages bien-aimés sont plongés dans une obscurité inimaginable. Cette campagne a pour but de nous aider à apporter plus de lumière dans le monde », a déclaré Mme Goldberg-Polin. « Depuis le 7 octobre, nous et toutes les autres familles d’otages avons couru jusqu’au bout du monde pour rencontrer toute personne susceptible de nous aider à sauver notre fils Hersh et les autres otages. Pendant une semaine, nous nous concentrerons sur nous-mêmes et sur nos communautés pour poursuivre nos efforts en vue de libérer nos proches de la captivité. »

Le premier événement aura lieu le dimanche 14 juillet, avec une soirée de chant avec les parents de Hersh sur la place des Otages de Tel Aviv et dans d’autres lieux.

Le lundi 15 juillet aura lieu une journée mondiale d’étude, dirigée par le couple Goldberg-Polin, dans le but de terminer l’intégralité de la Bible hébraïque en 24 heures. Les participants peuvent consacrer 15 minutes à l’étude de la Torah au cours des 24 heures entre le dimanche 14 juillet à 20 heures et le lundi 15 juillet à 20 heures.

Rachel Goldberg-Polin et Jon Polin, parents de l’otage Hersh Goldberg-Polin, lors d’une déclaration vidéo plaidant en faveur d’un accord pour la libération des otages et l’exhortant à rester fort et à survivre, 24 avril 2024. (Crédit : Autorisation)

Une cérémonie de clôture de la journée d’étude de la Torah sera organisée via Zoom, le 15 juillet.

Les sympathisants peuvent également se porter volontaires dans leur communauté pour soutenir les otages, et soit se joindre aux efforts de volontariat dans la région de Jérusalem, où vivent les Goldberg-Polin, soit créer une opportunité de volontariat là où ils vivent.

Le jeudi 18 juillet, les participants pourront prendre part à une cérémonie de hafrashat hallah, une pratique traditionnellement effectuée par les femmes qui cuisent du pain pour le Shabbat.

Les communautés du monde entier ont accompli cet acte au cours des derniers mois lors de cérémonies commémorant les otages. Au cours de la Semaine de la bonté, chacun des otages restants sera honoré par une cérémonie de hafrashat hallah au cours de laquelle leur histoire sera racontée.

On estime que 116 otages enlevés par le Hamas le 7 octobre sont toujours à Gaza – et l’armée a confirmé la mort de 42 d’entre eux – après que 105 civils ont été libérés de la captivité du Hamas au cours d’une trêve d’une semaine à la fin du mois de novembre, et que quatre otages aient été libérés avant cela. Sept otages ont été secourus par des troupes encore en vie, et les corps de 19 otages ont également été retrouvés, dont trois ont été tués par erreur par l’armée israélienne.

Les familles des otages écrivent les dernières lettres d’un nouveau rouleau de Torah dédié au retour des otages et à la mémoire des civils et des soldats tués le 7 octobre au mur Cccidental, le 21 novembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La famille de l’otage Hersh Goldberg-Polin et sa communauté élargie ont fait écrire un nouveau rouleau de Torah et invitent le public à se joindre à eux pour accueillir le nouveau rouleau dans leur synagogue le jeudi 18 juillet à 20 heures, en commençant par le 37 rue Yehuda à Jérusalem et en terminant par le centre communautaire Baka au 3 rue Issachar.

La Semaine de la bonté se terminera par un office de Kabbalat Shabbat sous la tente du Forum des familles d’otages et de disparus à Jérusalem, à 16 heures le 19 juillet sur la Place de Paris à Jérusalem.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.