Les personnalités juives nominées aux Grammys 2021
Rechercher

Les personnalités juives nominées aux Grammys 2021

Des soeurs Haim à Jerry Seinfled en passant par Tiffany Hadissh et Leonard Cohen, petit tour d'horizon des artistes en lice

De gauche à droite : Jack Antonoff, Doja Cat et les soeurs Haim. (Montage par Emily Burack/Getty Images via JTA)
De gauche à droite : Jack Antonoff, Doja Cat et les soeurs Haim. (Montage par Emily Burack/Getty Images via JTA)

JTA — La cérémonie des Grammy Awards sera très probablement différente cette année, à cause de la pandémie de coronavirus. Mais malgré le flou artistique qui entoure la cérémonie, elle aura bien lieu. Plusieurs artistes juifs figurent parmi les nommés annoncés mardi.

Du groupe rock Haim à la comédienne Tiffany Haddish, voici les artistes juifs qui ont eu le plus grand impact sur l’industrie de la musique cette année.

Les grosses récompenses :

Le trio de sœurs juives Haim – Alana, Danielle et Este – est nommé pour l’album de l’année dans la catégorie « Women in Music Pt. III », et dans la catégorie meilleure prestation rock pour leur chanson « The Steps ». Leur troisième album, sorti en juin, a reçu des critiques élogieuses.

Jack Antonoff – le musicien juif qui est devenu un producteur incontournable pour certaines des plus grandes pop stars américaines et qui porte souvent une étoile de David en public – est en lice dans la catégorie producteur de l’année, pour son récent travail avec Taylor Swift, The Chicks (anciennement les Dixie Chicks), FKA Twigs et Sia. Il a reçu un autre prix pour son travail sur l’album « folkore » de Taylor Swift.

Le musicien juif Dan Auerbach, chanteur principal du groupe de rock The Black Keys, est également nommé dans la catégorie producteur de l’année pour son travail sur la musique de Cee-Lo Green, Early James, Marcus King et d’autres. Son père est d’origine juive polonaise.

La rappeuse juive Doja Cat (de son vrai nom Amalaratna Zandile Dlamini) s’est distinguée en 2020 après avoir fait parler d’elle sur TikTok et est nommée pour le prix du meilleur nouvel artiste. Sa chanson à succès « Say So » est également en lice pour la meilleure performance pop en solo. Elle est née en Californie d’une mère juive et d’un père sud-africain non-juif.

Daniel Maman, plus connu sous son nom de scène The Alchemist, est nommé aux côtés de Freddie Gibbs dans la catégorie meilleur album de rap pour leur disque « Alfredo ». De père israélien, l’éminent producteur de hip-hop a travaillé avec des dizaines de rappeurs, d’Eminem à 50 Cent.

Le chanteur J.P. Saxe est nommé pour la chanson de l’année avec Julia Michaels pour leur ballade à succès « If the World Was Ending ». Le grand-père de Saxe était Janos Starker, un violoncelliste renommé, lui-même lauréat d’un Grammy Award et survivant hongrois de la Shoah.

Les comédiens juifs

Deux comédiens juifs sont en lice pour le meilleur album de comédie : Jerry Seinfeld pour « 23 Hours to Kill » et Tiffany Haddish pour « Black Mitzvah ». Haddish a célébré sa bat mitzvah le jour où son spectacle est sorti sur Netflix.

« Quand j’ai eu l’idée de mon émission spéciale », a expliqué Haddish, « j’essayais de trouver un moyen de dire ma vérité, mes expériences dans la vie, et peut-être aussi d’ouvrir les yeux des autres sur le fait que dans la culture afro-américaine, il n’y a rien qui dise, ‘Ok, vous êtes officiellement une femme’ ou ‘Vous êtes officiellement un homme’. Il n’y a pas de cérémonie. Il n’y a pas de rite de passage. »

Comédies musicales et films

L’adaptation de « The Prince of Egypt » par Stephen Schwartz est nommée dans la catégorie meilleur album pour une comédie musicale. Cette comédie musicale est sortie peu avant Pessah, le timing parfait pour une production qui raconte l’histoire de Moïse et de l’Exode.

« Souvent, vous proposez des choses et vous ne savez pas quel accueil elles reçoivent. Donc si les gens ont trouvé quelque chose d’inspirant ou de réconfortant, il n’y a pas de plus grand cadeau qu’un écrivain puisse demander », a déclaré Schwartz à la Jewish Telegraphic Agency.

Schwartz sera en compétition avec un duo de superstars juives : Alan Menken et Howard Ashman. La nouvelle adaptation de « Little Shop of Horrors » du compositeur Menken et du parolier Ashman a également été nommée dans la catégorie musicale. Les deux hommes ont également travaillé sur « La Petite Sirène », « La Belle et la Bête » et « Aladdin ». Ashman est décédé en 1991 à l’âge de 40 ans.

Dans la catégorie bande originale de film, le compositeur juif Thomas Newman est nommé pour « 1917 ». S’il gagne, ce sera son septième Grammy. « Jojo Rabbit », la satire de la Shoah réalisée par Taika Waititi, a reçu une nomination dans la catégorie meilleure compilation pour une bande-son.

Dans la catégorie meilleur film musical, « Beastie Boys Story » de Spike Jonze a reçu une nomination. Il s’agit d’un documentaire diffusé sur Apple TV au début de l’année et qui raconte l’histoire du groupe de rap pionnier – dont les trois membres étaient juifs. Jonze, connu pour avoir réalisé les films « Her » et « Where the Wild Things Are », est également juif.

Et si la superstar Beyoncé n’est pas juive, son film visuel « Black Is King », qui adapte l’histoire de Moïse, a également été nommé dans cette catégorie.

Anne Frank racontée en musique

Nommée pour le meilleur recueil classique, l’adaptation orchestrale du « Journal d’Anne Frank », racontée par Isabel Leonard et dirigée par Michael Tilson Thomas pour l’Orchestre symphonique de San Francisco. Thomas a produit l’œuvre en 1990 avec l’aide d’Audrey Hepburn, qui lisait les paroles de Frank.

Le violoncelliste israélien Matt Haimovitz est également nommé dans cette catégorie classique de compendium, pour « Woolf, L.P.: Fire And Flood ». Sa dernière nomination remonte à l’année 2010.

Autres nominations

Le rappeur juif noir Drake compte trois nominations – meilleur clip pour le titre « Life Is Good »,meilleure performance de rap mélodique et meilleure chanson de rap pour « Laugh Now, Cry Later ».

Leonard Cohen, qui est décédé en 2016, a reçu une nomination à titre posthume pour le meilleur album folk pour « Thanks for the Dance ». Son quinzième et dernier album studio a été achevé par son fils, Adam.

« All the Ladies » de Joanie Leeds est en lice pour le prix du meilleur album pour enfants.

Les Grammys seront diffusés le 31 janvier sur CBS et animés par Trevor Noah du « Daily Show ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...