Les procureurs militaires vont faire appel de la peine d’Azaria
Rechercher

Les procureurs militaires vont faire appel de la peine d’Azaria

La peine de 18 mois de prison est jugée trop légère au regard de la condamnation pour homicide du soldat

Le père d'Elor Azaria, Charlie, au centre, sa mère Oshrat et son avocat Yoram Sheftel, pendant une conférence de presse annonçant leur décision de faire appel de la condamnation du soldat, à Tel Aviv, le 1er mars 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Le père d'Elor Azaria, Charlie, au centre, sa mère Oshrat et son avocat Yoram Sheftel, pendant une conférence de presse annonçant leur décision de faire appel de la condamnation du soldat, à Tel Aviv, le 1er mars 2017. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Les procureurs militaires devraient faire appel de la peine de prison de 18 mois à laquelle a été condamné Elor Azaria, soldat israélien condamné pour homicide pour avoir abattu un terroriste palestinien déjà neutralisé en mars dernier à Hébron, a indiqué dimanche la Dixième chaîne.

L’appel contre la peine d’Elor Azaria devrait être présenté sous trois jours, selon la chaîne.

Les procureurs ont déclaré que la peine à laquelle Azaria a été condamné par la cour martiale était trop légère, étant donné sa condamnation pour homicide.

Cette décision aurait été prise après que le propre avocat d’Azaria, Yoram Sheftel, a juré de faire appel de la peine, mais aussi de la condamnation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...