Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

L’Iran interdit l’enseignement de langues étrangères pour les jeunes enfants

La République islamique avait déjà interdit en 2018 l’enseignement de l'anglais en primaire, bien que cette langue soit enseignée en Iran à partir de l'école secondaire

Des élèves et leur professeur dans une classe après la cérémonie d'ouverture de l'école Hashtroudi à Téhéran, en Iran, le 5 septembre 2020. (Crédit : AP Photo / Vahid Salemi)
Des élèves et leur professeur dans une classe après la cérémonie d'ouverture de l'école Hashtroudi à Téhéran, en Iran, le 5 septembre 2020. (Crédit : AP Photo / Vahid Salemi)

Le gouvernement iranien a annoncé l’interdiction de l’enseignement de toutes les langues étrangères, dont l’anglais et l’arabe, pour les jeunes enfants, a rapporté mardi un média officiel.

« L’enseignement des langues étrangères est interdit dans les jardins d’enfants, les écoles maternelles et les écoles primaires, car à cet âge, l’identité iranienne de l’enfant se forme », a annoncé un responsable du ministère de l’Éducation, Massoud Tehrani-Farjad, cité par l’agence Irna.

La République islamique avait déjà interdit en 2018 l’enseignement de l’anglais en primaire, bien que cette langue soit enseignée en Iran à partir de l’école secondaire.

« L’interdiction de l’enseignement des langues étrangères ne concerne pas seulement l’anglais, mais également d’autres langues, dont l’arabe », a ajouté M. Tehrani-Farjad.

Le persan, seule langue officielle en Iran, est fortement influencé par l’arabe mais possède aussi des emprunts au français et à l’anglais.

Le ministère de l’Éducation avait évoqué en juin 2022 son plan de commencer « un enseignement du français à titre d’essai » dans les écoles du pays afin « d’éliminer le monopole de la langue anglaise ».

En septembre, le gouvernement a interdit aux élèves iraniens ou bi-nationaux d’être scolarisés dans les écoles internationales, en affirmant que les enfants iraniens avaient l’obligation de suivre le cursus scolaire du pays.

Cette décision a entraîné une brutale chute des effectifs de certaines de ces écoles à Téhéran, notamment la française et l’allemande.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.