Rechercher

Barlev: Israël a refusé les demandes de libération de membres importants du Jihad islamique

Le ministre de la Sécurité intérieure Omer Barlev assistant à une réunion des Travaillistes à la Knesset, à Jérusalem, le 16 mai 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le ministre de la Sécurité intérieure Omer Barlev assistant à une réunion des Travaillistes à la Knesset, à Jérusalem, le 16 mai 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Barlev, a déclaré que l’accord de cessez-le-feu ne prévoyait pas la libération de deux membres haut-placés au sein du Jihad islamique palestinien et détenus par Israël.

Le cessez-le-feu négocié au Caire entre Israël et le Jihad islamique aurait inclus la promesse égyptienne d’œuvrer à la libération de Khalil al-Awawda, membre du Jihad islamique palestinien qui observe la grève de la faim pour protester contre sa détention par Israël sans aucune charge, et de Bassam al-Saadi, chef du groupe terroriste en Cisjordanie, qui a été arrêté la semaine dernière dans une action considérée comme ayant déclenché la série de violences à Gaza.

« Israël n’a rien accepté, nous avons répondu négativement aux demandes », a déclaré Barlev à la chaîne publique Kan.

« Al-Saadi est comme n’importe quel prisonnier, et le détenu administratif [al-Awawda], comme n’importe quel autre détenu administratif. Vers la fin de la période de détention, le Shin Bet évaluera la situation et décidera de le libérer ou non. La plupart du temps, le Shin Bet prolonge [la détention] », explique Barlev.

C’est vous qui le dites...