Concessions à Raam : Yamina renvoie la balle à Netanyahu
Rechercher

Concessions à Raam : Yamina renvoie la balle à Netanyahu

Le parti Yamina a répondu à l’affirmation du Premier ministre Benjamin Netanyahu qui l’accusait d’avoir « vendu le Néguev à Raam » par un graphique affirmant que Netanyahu avait lui-même proposé certaines concessions à Raam encore plus importantes pour inciter le parti islamiste à rejoindre sa coalition.

Les pourparlers Likud-Ra’am ont été torpillés par le chef du Parti sioniste religieux Betzalel Smotrich, qui a fait vigoureusement campagne contre une coalition de droite incluant un parti non sioniste. Le Likud avait ensuite affirmé qu’il n’avait jamais mené de négociations avec Raam, bien que des responsables des deux partis aient affirmé le contraire.

Dans le tableau de Yamina, on peut lire que Netanyahu a offert au leader du parti Raam, Mansour Abbas, l’annulation de la loi dite Kaminitz.

Il y est aussi indiqué que Netanyahu a proposé un gel complet des démolitions de bâtiments construits illégalement, alors que l’accord de la coalition Lapid-Bennett avec Raam gèle les démolitions pendant trois mois, le temps que le gouvernement établisse un nouveau cadre avec Raam.

Yamina affirme également que Netanyahu a accepté de démanteler l’unité Yoav de la police israélienne, l’équivalent de la BRI, qui aide à lutter contre les organisations criminelles dans les villes bédouines du Néguev.

Le parti va jusqu’à affirmer que Netanyahu a accepté de mettre fin à la plantation d’arbres par le KKL/JNF dans le sud.

Enfin, Yamina reproche à Netanyahu de ne pas avoir inclus dans son prétendu accord avec Raam de budget pour le développement de la communauté arabe et l’intégration des Arabes israéliens dans la politique israélienne au sens large. L’accord de la coalition Lapid-Bennett avec Raam prévoit plus de 5 milliards de shekels par an pour la communauté arabe.

C’est vous qui le dites...