Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Moscou s’entretient avec le Hamas et demande la libération des otages de Gaza

Des manifestants se rassemblent avec des pancartes montrant les portraits des otages israéliens détenus à Gaza depuis le massacre du 7 octobre par le Hamas, lors d'une manifestation appelant à leur libération sur la place des Otages à Tel Aviv, le 9 décembre 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
Des manifestants se rassemblent avec des pancartes montrant les portraits des otages israéliens détenus à Gaza depuis le massacre du 7 octobre par le Hamas, lors d'une manifestation appelant à leur libération sur la place des Otages à Tel Aviv, le 9 décembre 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Un jour après l’entretien du président russe Vladimir Poutine avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov s’est entretenu avec des représentants du Hamas et a exigé la libération des otages détenus à Gaza.

L’agence de presse russe TASS indique que Bogdanov a discuté avec le vice-président du bureau politique du Hamas, Mousa Abu Marzouk, le secrétaire général de l’Union démocratique palestinienne, Saleh Rafat, et un haut responsable du Front populaire de libération de la Palestine, Maher Taher.

« Au cours des entretiens, une série de questions liées à la forte escalade du conflit israélo-palestinien ont été discutées, avec un accent particulier sur la situation militaire et humanitaire émergente dans la bande de Gaza », a déclaré le ministère des Affaires étrangères russe, selon l’agence de presse TASS.

« Dans le même temps, la Russie a confirmé sa position de principe sur la nécessité d’une cessation des hostilités et d’une solution immédiate à tous les problèmes humanitaires actuels, y compris la libération des otages », précise le communiqué.

Netanyahu a discuté avec Poutine pendant près d’une heure hier. Il a critiqué l’alliance de Moscou avec l’Iran et a exprimé son mécontentement quant à la position de Moscou sur la guerre d’Israël contre le Hamas.

Depuis le début de la guerre, le 7 octobre, la Russie émet régulièrement des critiques à l’égard d’Israël, y compris devant le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU). En outre, la visite des leaders du groupe terroriste Hamas dans le pays a été largement perçu comme une extension de ses liens de plus en plus étroits avec l’Iran.

Trois otages russes ont précédemment été libérés par le groupe terroriste en signe de « gratitude » envers Poutine.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.