Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Une réaction du porte-parole du gouvernement israélien devient virale

Un échange aujourd’hui entre une présentatrice de Sky News et un porte-parole du gouvernement israélien est devenu viral, la journaliste ayant été ridiculisée après avoir demandé si le fait qu’Israël avait accepté de libérer un nombre plus élevé de prisonniers terroristes palestiniens que le nombre d’otages libérés par les terroristes à Gaza signifiait que Jérusalem considérait la vie des Palestiniens comme inférieure.

« Je parlais à un négociateur pour les otages ce matin », dit l’animatrice Kay Burley. « Il a fait la comparaison entre les 50 otages que le Hamas a promis de libérer et les 150 prisonniers palestiniens libérés par Israël. Israël ne pense-t-il pas que la vie des Palestiniens n’a pas autant de valeur que la vie des Israéliens ? »

À la fin de la question, le porte-parole du gouvernement, Eylon Levy, lève les sourcils, choqué, et reste un instant silencieux.

« C’est une accusation incroyable. Si nous pouvions libérer un prisonnier pour chaque otage, nous le ferions évidemment », a-t-il répondu. « Nous opérons dans des circonstances horribles. Nous ne choisissons pas de libérer ces prisonniers qui ont du sang sur les mains. Nous parlons de personnes qui ont été reconnues coupables d’attaques à l’arme blanche et par armes. »

« Remarquez que la question de la proportionnalité n’intéresse pas le côté palestinien lorsqu’il parvient à faire sortir un plus grand nombre de ses prisonniers. Mais en réalité, il est scandaleux de suggérer que le fait que nous soyons prêts à libérer des prisonniers reconnus coupables de délits de terrorisme, en plus grand nombre que nous ne récupérons nos propres enfants innocents, que cela signifie que nous ne nous soucions pas de la vie des Palestiniens. Vraiment, c’est une accusation dégoûtante. »

Le haussement de sourcils de Levy est depuis devenu un mème en ligne.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.