Livni : le pouvoir ‘persécute’ les ONG pour détourner l’attention de ses propres échecs
Rechercher

Livni : le pouvoir ‘persécute’ les ONG pour détourner l’attention de ses propres échecs

La députée a déclaré que l'enquête sur "Breaking the Silence" cherche à détourner l'attention du public concernant l'absence de solutions aux présentes attaques terroristes

La députée de l'Union sioniste, Tzipi Livni, lors d'une réunion du parti à la Knesset, le 21 Décembre, 2015 (Crédit  Yonatan Sindel / Flash90)
La députée de l'Union sioniste, Tzipi Livni, lors d'une réunion du parti à la Knesset, le 21 Décembre, 2015 (Crédit Yonatan Sindel / Flash90)

La députée du parti l’Union Sioniste, Tzipi Livni a fustigé le gouvernement samedi pour avoir lancé une enquête contre une ONG controversée, décision destinée selon elle à détourner l’attention de ses propres défaillances à assurer la sécurité des Israéliens.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les activités de « Breaking the Silence », un groupe dédié à la publication de violations présumées par Tsahal des droits de l’Homme dans les territoires palestiniens à travers les témoignages d’anciens combattants, suite à la diffusion d’un reportage télévisé accablant cette semaine.

« Cette persécution est destinée à détourner l’attention du public du fait que l’année dernière, il y a eu plus de 200 attaques et le gouvernement n’a aucune solution à l’horizon », a déclaré Livni à un événement culturel à Givat Shmuel, a rapporté le site Walla.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...