Loi de l’état nation : Kahlon soutient la mesure sur les logements séparés
Rechercher

Loi de l’état nation : Kahlon soutient la mesure sur les logements séparés

Le ministre des Finances défend le projet de loi polémique permettant la création de communautés uniquement juives

Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, lors d'une conférence de presse au ministère des Finances à Jérusalem, le 8 janvier 2018. (Hadas Parush/Flash90)
Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, lors d'une conférence de presse au ministère des Finances à Jérusalem, le 8 janvier 2018. (Hadas Parush/Flash90)

Vendredi, Moshe Khalon, ministre des Finances, s’est prononcé en faveur d’une clause dans le projet de loi polémique de l’état-nation qui autoriserait la création de communautés uniquement juives en Israël, déclarant qu’il pouvait « très bien » vivre avec des logements uniquement arabes.

« Il y a des besoins sécuritaires et sociaux différents », a-t-il déclaré lors de son entretien avec la Radio 103fm, ajoutant qu’Israël a déjà de nombreux quartiers séparés pour la communauté ultra-orthodoxe.

« C’est un état juif et démocratique, et si une communauté veut se séparer pour certaines raisons, cela me va très bien », a-t-il déclaré.

La clause 7B dans la législation soutenue par le Likud, que le gouvernement espère faire adopter d’ici la fin de la session parlementaire d’été, permettrait à l’état « d’autoriser une communauté composée de personnes ayant la même foi et la même nationalité de conserver le caractère exclusif de cette communauté ».

Cette partie du texte qui pourrait permettre aux villes d’exclure des citoyens arabes, ou même d’autres communautés juives, a été fortement critiquée en Israël.

Des politiciens, des experts juridiques et d’autres personnalités ont prévenu que la clause 7B dans ce que l’on a qualifié de projet de l’Etat juif est discriminatoire et pourrait nuire à Israël dans l’arène internationale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...