Israël en guerre - Jour 226

Rechercher
Les otages du 7 octobre

LIBÉRÉE : Adina Moshe, 72 ans, capturée depuis le kibboutz qu’elle a aidé à construire

Capturée à moto depuis le kibboutz Nir Oz, le 7 octobre 2023

Adina Moshe. (Autorisation)
Adina Moshe. (Autorisation)

Adina Moshe a été libérée le 24 novembre dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu temporaire négocié par le Qatar et les États-Unis entre le Hamas et Israël. Voici l’histoire de sa capture.

La dernière fois qu’Anat Shoshany a parlé à ses grands-parents, Adina et David Moshe, c’était le matin du 7 octobre, lorsqu’ils ont signalé avoir entendu des coups de feu devant leur maison du kibboutz Nir Oz.

La tante, l’oncle et les cinq enfants d’Anat vivaient également à Nir Oz, mais Anat et ses parents n’ont réalisé ce qui se passait qu’après qu’un terroriste s’est filmé en train de tuer leur voisin et a ensuite publié la vidéo sur la page Facebook de la victime.

Dans une interview accordée à Anderson Cooper sur CNN, Anat a raconté le déroulement de cette horrible matinée, alors que son grand-père, âgé de 75 ans, s’accrochait à la poignée de la porte du mamad – la pièce sécurisée – pour repousser les terroristes palestiniens du Hamas qui avaient pénétré dans la maison.

Les terroristes ont tiré à plusieurs reprises sur la fenêtre du mamad et ont finalement réussi à l’ouvrir, tirant sur David et le tuant sur le coup. Adina a été tirée par la fenêtre par les terroristes.

À midi, des amis avaient trouvé et transmis une vidéo du Hamas trouvée sur les réseaux sociaux, montrant Adina en tee-shirt rouge, assise sur une moto entre deux terroristes, à Gaza.

« Elle devait s’accrocher au terroriste qui a tué son mari pour ne pas tomber », a déclaré Anat. « Nous ne savons rien d’autre que ce que nous voyons dans cette vidéo. Nous ne savons pas si elle est vivante ou morte. »

Anat a expliqué à AP que sa grand-mère avait été opérée du cœur l’année dernière et qu’elle se trouvait à Gaza sans ses médicaments. La famille essaie de travailler avec diverses organisations pour lui faire parvenir ses médicaments, a-t-elle dit.

La tante, l’oncle et les enfants d’Anat ont survécu et ont été évacués vers Eilat.

L’oncle d’Anat est rentré chez lui pour voir ce qu’il pouvait trouver sur ses parents. Il s’est rendu à la maison de ses parents à Nir Oz, le kibboutz qu’ils avaient aidé à construire.

La maison a été entièrement calcinée et l’oncle d’Anat a pu voir le corps de son père, plusieurs blessures par balle apparentes, allongé sur le sol dans le mamad, à côté d’un mur plein d’impacts de balles.

« Il n’y avait aucun signe de ma grand-mère », a déclaré Anat. « Mais au moins, nous avons pu voir où elle se trouve, à Gaza. Tant de familles ne savent toujours pas où se trouvent leurs proches. »

Anat décrit la communauté de Nir Oz comme le lieu de naissance de la romance et de la vie de famille d’Adina et de David Moshe. Ils se sont rencontrés à la piscine et, pendant des années, Adina a travaillé comme nourrice auprès de générations de résidents de kibboutz, selon AP.

Pourtant, la proximité de Gaza a toujours été une source d’inquiétude. Anat a raconté à AP que sa grand-mère disait toujours que si des terroristes venaient chez elle, elle leur ferait du café et sortirait des biscuits.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.