Meurtre d’Esther Horgen : Un Palestinien arrêté
Rechercher

Meurtre d’Esther Horgen : Un Palestinien arrêté

L'homme a déjà été condamné par Israël par le passé et a purgé une peine de prison pour un délit sécuritaire

Esther Horgen, 52 ans, qui a été retrouvée morte dans le nord de la Cisjordanie à la suite d'un attentat terroriste présumé le 20 décembre 2020. (Autorisation)
Esther Horgen, 52 ans, qui a été retrouvée morte dans le nord de la Cisjordanie à la suite d'un attentat terroriste présumé le 20 décembre 2020. (Autorisation)

Un Palestinien a été arrêté pour l’assassinat présumé de l’Israélienne Esther Horgen en début de semaine en Cisjordanie.

Horgen, citoyenne franco-israélienne de 52 ans, mère de six enfants, résidante de la communauté de Tal Menashe, a été retrouvée morte dans la forêt de Reihan, au nord de la Cisjordanie dans une attaque terroriste apparente, après être sortie faire son jogging.

Le service de sécurité du Shin Bet affirme que le suspect, originaire de la ville de Jénine, a été arrêté après plusieurs jours de récolte de renseignements et d’efforts opérationnels de la part du Shin Bet, de l’armée et de la police, et qu’il est en train d’être interrogé.

Les médias palestiniens ont identifié le détenu comme étant un homme de 36 ans originaire de Tura, une ville du gouvernorat de Jénine située à environ 2,5 kilomètres de Tal Menashe. Les médias ont également indiqué qu’il avait purgé une peine de prison en Israël pour des délits de sécurité. Le Times of Israël a pu confirmer l’arrestation de l’individu et sa précédente incarcération, mais son identité reste sous embargo.

La police scientifique et des agents de police sur la scène où Esther Horgen a été retrouvée morte dans une forêt du nord de la Cisjordanie, le 21 décembre 2020. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)

Le mari d’Esther a salué l’annonce de l’arrestation du suspect.

« Nous félicitons bien sûr [les forces de sécurité] ; j’étais sûr que cela allait arriver tôt ou tard », a déclaré Benjamin Horgen. « Ils ont fait leur travail de manière formidable, et nous faisons confiance aux forces de sécurité et aux tribunaux, et bien sûr nous attendons que justice soit rendue au maximum pour suite à cet ignoble meurtre. »

« Comme nous le faisons toujours, nous avons utilisé tous les moyens dont dispose le système de sécurité, et nous avons rapidement arrêté le suspect suite à l’horrible meurtre d’Esther Horgen. L’armée et toutes les forces de sécurité atteindront chaque terroriste et piétineront la terreur chaque fois qu’elle se manifestera », a déclaré le ministre de la défense Benny Gantz dans un tweet.

Le président du conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, a déclaré que la réponse appropriée à la mort de Horgen était de « renforcer la présence en Samarie », en référence au nord de la Cisjordanie.

« J’appelle le Premier ministre à approuver la construction de Tel Menashe d’ici la semaine prochaine comme étant la véritable réponse au meurtre », a déclaré Dagan.

Le meurtre de Horgen a déclenché plusieurs jours de tension en Cisjordanie. Lundi soir, des dizaines d’Israéliens ont défilé à Huwara, un village palestinien proche de Naplouse, en réponse au meurtre. Selon les médias israéliens, 13 allégations selon lesquelles des résidents d’implantations auraient jeté des pierres sur des Palestiniens ont été rapportées durant la journée de mardi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...