Miriam Adelson espère que Trump aura sa place dans la Bible
Rechercher

Miriam Adelson espère que Trump aura sa place dans la Bible

La donatrice républicaine compare le président américain aux "prophètes de l'Antiquité" dans un éditorial se demandant pourquoi les Juifs américains le soutiennent peu

Le président américain Donald Trump remet la Médaille présidentielle de la liberté à Miriam Adelson lors d'une cérémonie dans la salle Est de la Maison Blanche, à Washington, le 16 novembre 2018. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)
Le président américain Donald Trump remet la Médaille présidentielle de la liberté à Miriam Adelson lors d'une cérémonie dans la salle Est de la Maison Blanche, à Washington, le 16 novembre 2018. (AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

JTA — Que Sheldon et Miriam Adelson soient des grands fans du président américain, Donald Trump, n’est pas un scoop.

Les très grands donateurs républicains ont investi des millions dans sa campagne présidentielle de 2016. Mais Miriam Adelson est allée un peu plus loin jeudi.

La physicienne israélo-américaine a comparé le président aux prophètes bibliques dans un article dans lequel elle se demandait pourquoi il ne bénéficie pas d’un plus grand soutien de la part des Juifs américains.

« Que ça n’ait pas été le cas (pour l’instant, le scrutin de 2020 approchant) est une bizarrerie qui intriguera longtemps les historiens », écrivait Miriam Adelson dans un article pour Israel Hayom, dont elle est propriétaire.

Miriam Adelson lors d’un gala des Amis de Tsahal à l’hôtel Beverly Hilton à Beverly Hills, Californie, le 6 novembre 2014. (Tiffany Rose/WireImage/Getty Images/via JTA)

« Les spécialistes de la Bible noteront sans doute les héros, les sages et les prophètes de l’Antiquité qui étaient rejetés de la même façon par les gens qu’ils avaient défendus ».

Le président américain Donald Trump s’adresse aux journalistes sur la pelouse sud de la Maison-Blanche à Washington, le samedi 22 juin 2019, avant de monter à bord de Marine One pour un déplacement à Camp David, au Maryland. (AP Photo/Susan Walsh)

Elle a également souhaité qu’un livre biblique nommé après Trump existe dans le futur.

« Serait-ce trop d’espérer qu’un jour la Bible compte un ‘Livre de Trump’, de la même façon qu’elle compte un ‘Livre d’Esther’ qui célèbre la délivrance des Juifs de la Perse antique ? », s’interrogeait Miriam Adelson.

L’année dernière, Trump lui a remis la médaille de la Liberté présidentielle, pour son travail dans les domaines de la médecine et de la philanthropie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...