Rechercher

Nasrallah menace Israël pour l’opération à Gaza : « La résistance aura le dessus »

Le chef du Hezbollah soutient les terroristes palestiniens et avertit Jérusalem de ne pas faire d'erreur de calcul au Liban, dans un contexte de tensions lié au champ de Karish

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, prononçant un discours télévisé, le 6 août 2022. (Crédit : Screengrab/Twitter)
Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, prononçant un discours télévisé, le 6 août 2022. (Crédit : Screengrab/Twitter)

Le chef de l’organisation terroriste libanaise Hezbollah, Hassan Nasrallah, a férocement condamné l’opération israélienne dans la bande de Gaza samedi et a lancé un avertissement à l’État juif lors d’une allocution télévisée.

Nasrallah a averti Israël de « ne pas faire d’erreur de calcul au Liban », une référence possible à d’éventuelles frappes israéliennes dans ce pays, mais aussi au conflit maritime en cours concernant les droits de forage de gaz au large des côtes des deux pays.

Nasrallah a soutenu le droit des Palestiniens à la « résistance », après qu’Israël a lancé vendredi l’opération Aube contre le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien.

Il a ajouté : « Toute personne honorable doit soutenir ce droit et personne ne doit le remettre en question, car le silence entrainera de nouveaux  assassinats des dirigeants et des cadres de Gaza. »

Le chef de l’organisation terroriste libanaise a déclaré que le Hezbollah était en contact avec le Jihad islamique palestinien et le groupe terroriste Hamas, ajoutant que « la résistance aura le dessus dans la bataille. »

Les trois groupes, en particulier le Hezbollah et le Jihad islamique, sont soutenus par l’Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...