Netanyahu a reçu à Jérusalem les maires des villes israéliennes proches de Gaza
Rechercher

Netanyahu a reçu à Jérusalem les maires des villes israéliennes proches de Gaza

Le mouvement des Kibboutz a violemment critiqué le Premier ministre qui n'est pas venu leur rendre visite

Les forces de sécurité et les pompiers israéliens convergent vers un bus incendié après avoir été touché par une roquette tirée depuis l'enclave palestinienne, à la frontière entre Israël et Gaza, près du kibboutz de Kfar Aza, le 12 novembre 2018. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)
Les forces de sécurité et les pompiers israéliens convergent vers un bus incendié après avoir été touché par une roquette tirée depuis l'enclave palestinienne, à la frontière entre Israël et Gaza, près du kibboutz de Kfar Aza, le 12 novembre 2018. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)

Le mouvement des Kibboutz s’en est pris au Premier ministre Benjamin Netanyahu pour avoir invité les maires des villes proches de la frontière avec Gaza à venir le rencontrer dans son bureau à Jérusalem après les remarques du ministre de la Coopération régionale Tzachi Hanegbi sur les tirs de roquettes “mineurs” en provenance de Gaza qui ont eu lieu plus tôt dans la semaine, car ils n’ont pas touché Tel Aviv ou l’aéroport international Ben Gurion.

“Pendant de longs mois, les résidents des villages qui se situent le long de la frontière avec Gaza ont eu à faire au terrorisme du Hamas. Pendant de longs mois, vous n’avez pas mis un pied dans un des kibboutz ou des villages qui sont proches de la clôture”, a déclaré le mouvement dans un communiqué.

Le texte continue : “Pendant de longs mois, vous ne les avez pas rencontrés, vous ne les avez pas entendus, et vous ne les avez pas écoutés. Aujourd’hui, après les mots scandaleux du ministre Tzachi Hanegbi, vous ne les invitez pas à venir dans votre bureau. Allez leur rendre visite. Allez dans leurs maisons. Allez entendre leurs pleurs et leur désarroi. Vous n’avez rien à craindre, ils ont des abris anti-bombes pour vous protéger, il n’y a aucune raison de vous cacher. Ils vous accueilleront avec le respect qui vous est dû, Monsieur le Premier ministre. Allez voir les communautés israéliennes proches de Gaza et regardez-les dans les yeux.”

Le ministre des Finances Moshe Kahlon, le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri, le chef d’Etat-major Gadi Eizenkot, le chef militaire du commandement du Sud le général Herzi Halevi ont également participé à cette réunion.

Les maires des communes proches de la frontière avec Gaza ont violemment critiqué Hanegbi plus tôt dans la journée.

Certains résidents des communautés du sud manifestent à Tel Aviv à 19h ce soir.

Des résidents des communautés du sud manifestent à Tel Aviv en réponse au cessez-le-feu, le 15 novembre 2018 (Crédit : Luke Tress/Times of Israel)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...