Netanyahu : Israël fait tout pour empêcher le Hezbollah d’obtenir des armes
Rechercher

Netanyahu : Israël fait tout pour empêcher le Hezbollah d’obtenir des armes

Après des frappes aériennes signalées en Syrie, le Premier ministre et le chef du Mossad mettent en garde contre les munitions iraniennes fournies aux groupes terroristes

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du Likoud à la Knesset le 27 novembre 2017 (Miriam Alster / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du Likoud à la Knesset le 27 novembre 2017 (Miriam Alster / Flash90)

Suite à des informations faisant état de frappes aériennes israéliennes contre un dépôt d’armes en Syrie, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mardi qu’Israël était prêt à prendre des mesures pour empêcher que des munitions parviennent aux mains du groupe terroriste du Hezbollah.

« Depuis longtemps notre politique est d’empêcher le transfert d’armes au Hezbollah en territoire syrien. Cette politique n’a pas changé. Nous la soutenons, si nécessaire, par des actions », a-t-il déclaré lors d’une conférence avec des responsables de l’OTAN à Jérusalem.

Cependant, le Premier ministre n’a pas confirmé que l’armée israélienne avait mené la frappe préventive, dont l’armée syrienne a déclaré qu’elle avait frappé la base militaire d’Al-Qutayfa, à l’extérieur de Damas.

L’armée israélienne ne fera pas de commentaires à propos de la frappe présumée.

Par ailleurs, Yossi Cohen, le chef du Mossad, l’agence d’espionnage israélienne, a déclaré que la prolifération de missiles iraniens de précision est une « préoccupation croissante pour la paix dans tout le Moyen-Orient ».

S’exprimant lors d’un événement au ministère des Finances à Jérusalem, Cohen a déclaré : « Nous entendons les préoccupations de plus en plus nombreuses des dirigeants sunnites à propos de l’Iran, comme c’est le cas en Israël. Nous l’entendons de partout. »

Mardi matin, l’armée syrienne a déclaré qu’Israël avait mené une série de trois frappes aériennes sur une base à al-Qutayfah, au nord-est de Damas, qui abrite son 155e régiment d’artillerie. Les médias de l’opposition syrienne ont rapporté que la base était utilisée pour stocker des armes, en particulier des missiles à longue portée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...