Oeufs-reuse nouvelle : Première livraison d’oeufs en Israël avant Pessah
Rechercher

Oeufs-reuse nouvelle : Première livraison d’oeufs en Israël avant Pessah

Face à la pénurie de cet aliment prisé par les Israéliens, une seconde livraison par bateau doit arriver mardi, juste avant la fête

Des œufs. Illustration. (Crédit : Wikimedia commons CC BY SA 3.0)
Des œufs. Illustration. (Crédit : Wikimedia commons CC BY SA 3.0)

Une cargaison d’oeufs importés d’Espagne est arrivé au port d’Ashdod, a fait savoir dimanche la Douzième chaîne d’information.

Elle a ajouté que le bateau était actuellement déchargé de sa cargaison et que cette dernière serait distribuée dans les meilleurs délais.

Une seconde livraison par bateau doit arriver mardi, juste avant Pessah.

La demande d’œufs est particulièrement élevée parce que de nombreux Israéliens en consomment beaucoup pendant Pessah, en particulier lors du repas festif du Seder.

Israël a subventionné le transport aérien d’urgence de millions d’œufs vers le pays avant les fêtes, avait annoncé vendredi le bureau du Premier ministre.

Au cours des deux dernières semaines, les Israéliens ont fait état d’un manque généralisé d’œufs dans tout le pays, de nombreux supermarchés étant entièrement fermés, tandis que d’autres ne permettent aux acheteurs d’en acheter qu’une ou deux douzaines à la fois ou en conditionnent la vente à des courses s’élevant à plus de 150 shekels.

La télévision a rapporté qu’un marché noir d’œufs florissant s’était développé, créant potentiellement des risques sanitaires supplémentaires.

Le ministre de l’Agriculture, Tzachi Hanegbi, avait ordonné la semaine dernière une augmentation des importations en provenance d’Espagne, du Portugal, d’Italie et d’Ukraine pour réapprovisionner Israël, qui peut généralement se contenter d’un approvisionnement auprès de coopératives locales.

Les responsables ont assuré que la pénurie n’était pas due à des problèmes d’approvisionnement, mais à des achats de masse dictés par la panique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...