Plus de 30 000 immigrants sont arrivés en Israël en 2015
Rechercher

Plus de 30 000 immigrants sont arrivés en Israël en 2015

L’alyah a augmenté de 10 % en un an, à son plus haut depuis 2003 ; alyah française record avec 7 900 immigrants ; l’alyah ukrainienne augmente de 230 % par rapport à 2013

Des immigrants juifs de France arrivent à Tel Aviv, le 28 juillet 2015. (Crédit : Zed Films)
Des immigrants juifs de France arrivent à Tel Aviv, le 28 juillet 2015. (Crédit : Zed Films)

Selon un communiqué de l’agence juive et du ministère de l’Alyah et de l’Intégration des immigrants, l’alyah a atteint son plus haut niveau en 12 ans en 2015, avec l’arrivée de plus de 30 000 nouveaux immigrants. Cela représente une hausse de 10 % comparé à 2014, quand 27 500 immigrants étaient arrivés en Israël.

Pour la deuxième année consécutive, la France est le premier pays ‘producteur’ d’alyah en 2015, avec l’arrivée de 7 900 immigrants, comparés à 7 200 l’année dernière.

Ce chiffre représente aussi un record absolu pour l’alyah française. L’agence juive et le ministère de l’Alyah et de l’Intégration des immigrants ont uni leurs forces pour intensifier les efforts en France compte tenu de l’intérêt croissant pour l’alyah dû à des raisons économiques, sociales, et à la situation sécuritaire dans le pays.

Environ 7 000 nouveaux immigrants sont arrivés en Israël depuis l’Ukraine, une augmentation de 16 % comparé à 2014, quand environ 6 000 personnes étaient arrivées. Le gouvernement d’Israël a décidé en 2015 d’encourager l’alyah de France et d’Ukraine en raison de la situation des communautés juives dans ces pays. L’agence juive et le ministère de l’Alyah et de l’Intégration des immigrants étendent leurs efforts dans ces pays afin d’assurer une intégration optimale des immigrants dans la société israélienne, en gardant à l’esprit les caractéristiques uniques des immigrants français et ukrainiens.

Environ 6 600 immigrants sont arrivés de Russie, une augmentation de 40 % comparé à 2014, pendant laquelle environ 4 900 personnes étaient arrivées, et une augmentation de 60 % par rapport à 2013, qui avait vu l’arrivée de 4 161 personnes de Russie.

Israël a récemment célébré les 25 ans d’alyah de l’ancienne Union soviétique, un mouvement qui a changé le visage de la société israélienne et a fourni d’extraordinaires contributions à ce pays.

Les chiffres de l’alyah pour 2015 montrent au total une augmentation d’environ 35 % de l’alyah d’Europe de l’est, y compris l’ancienne Union soviétique, avec l’arrivée de 15 000 immigrants, contre 12 300 en 2014. 9 330 immigrants sont arrivés en Israël d’Europe de l’ouest en 2015, une augmentation de 6 % par rapport aux 8 800 arrivés en 2014. Environ 3 770 immigrants sont arrivés des Etats-Unis et du Canada, contre 3 870 en 2014.

La moitié des immigrants en Israël en 2015 avaient moins de 30 ans. 8 200 immigrants avaient moins de 19 ans, une augmentation importante de 20 % par rapport à 2014. 6 950 avaient entre 20 et 29 ans, soit 10 % de plus que l’année dernière.

Le plus jeune immigrant est arrivé des Etats-Unis en septembre à l’âge d’un mois et demi, le plus âgé est arrivé en juillet à 97 ans.

Tel Aviv a accueilli la plus d’immigrants en 2015, avec l’arrivée depuis l’étranger de 3 650 nouveaux résidents. Netanya vient en deuxième position avec 3 500 nouveaux immigrants, puis Jérusalem avec 3 030 et Haïfa avec 2 250 personnes.

Ces chiffres ne sont pas définitifs, et sont basés sur les estimations préliminaires de l’agence juive et du ministère de l’Alyah et de l’Intégration des immigrants.

Natan Sharansky, directeur de l'Agence juive (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Natan Sharansky, directeur de l’Agence juive (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le directeur de l’agence juive pour Israël, Natan Sharansky, a déclaré que « Le grand nombre d’immigrants, particulièrement ceux originaires des pays occidentaux, confirme le pouvoir d’attraction de l’idée sioniste. Le fait que ces immigrants choisissent de venir en Israël est un signe qu’Israël emplit leurs vies d’un sens qu’ils ne peuvent pas retrouver ailleurs. Ce choix demande que nous fassions tous les efforts pour leur permettre de s’intégrer immédiatement sur le marché du travail et dans le système scolaire, pour qu’ils, comme ceux qui sont venus avant eux, puissent s’enraciner en Israël et enrichir la société israélienne. »

Likud MK Zeev Elkin (photo credit: Uri Lenz/Flash90)
Ze’ev Elkin (Crédit photo: Uri Lenz/Flash90)

Le ministre de l’Alyah et de l’Intégration des immigrants, Zeev Elkin, a annoncé que « Nous sommes dans une rare fenêtre d’opportunité. Alors que nous étions occupés par les problèmes quotidiens d’Israël, nous n’avons pas fait attention à la grande nouvelle de cette année : le nombre d’immigrants a dépassé les 30 000 pour la première fois depuis plus de dix ans. Le nombre d’immigrants a augmenté de 50 % dans les deux dernières années, et nous n’en voyons pas encore la fin. C’est notre devoir de faire tout ce qui est nécessaire pour profiter de cette opportunité rare et d’investir nos efforts à la fois dans l’intégration des immigrants et dans l’encouragement de l’alyah, pour que le chiffre de 50 000 immigrants par an ne semble pas inimaginable. Si nous le voulons, ce ne sera pas un rêve. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...