Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Porush demande à Wennesland que les otages aient de la matsa et du vin pour le Seder

Le ministre des Affaires de Jérusalem a qualifié cette mesure "d'exigence humanitaire fondamentale"

Le ministre de Jérusalem et du patrimoine Meir Porush arrive pour la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 22 janvier 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le ministre de Jérusalem et du patrimoine Meir Porush arrive pour la réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 22 janvier 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

À l’approche de la fête de Pessah, le ministre des Affaires de Jérusalem, Meir Porush, a écrit au coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, pour lui demander de s’employer à fournir aux otages de Gaza de la matzah et du vin pour la nuit du Seder.

« Malheureusement, tous les habitants d’Israël ne pourront pas célébrer la nuit du Seder selon la tradition de leurs ancêtres », a écrit le ministre ultra-orthodoxe.

« 133 de nos frères et sœurs ne sont pas avec nous et sont retenus en captivité par l’organisation terroriste Hamas, qui les retient par la force depuis l’attaque meurtrière de Simchat Torah – le 7 octobre 2023 ».

S’ils ne sont pas rentrés chez eux avant la fête, « nous demandons instamment que vous vous efforciez de leur apporter de la matsa et du vin… afin qu’ils puissent célébrer la fête, même symboliquement, dans l’espoir que cela leur remontera le moral et leur permettra de supporter leur situation difficile jusqu’à leur libération rapide », a-t-il déclaré, qualifiant cette mesure « d’exigence humanitaire fondamentale ».

La guerre à Gaza a éclaté lorsque le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 253 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza.

Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

On estime que 129 des 253 otages enlevés par le Hamas et ses complices le 7 octobre sont encore à Gaza, mais certains ne sont plus en vie. 105 civils ont été libérés lors d’une trêve d’une semaine fin novembre. Quatre otages avaient été libérées avant cela et une soldate avait été secourue. Les corps de huit otages ont également été récupérés et trois otages ont été tués par erreur par l’armée lors d’un incident tragique en décembre. Deux autres otages ont été secourus grâce à une opération conjointe de l’armée et du Shin Bet. Une autre personne est portée disparue depuis le 7 octobre.

L’armée israélienne a confirmé la mort de 34 des personnes toujours détenues par le Hamas et ses complices, tuées le 7 octobre ou en captivité, sur la base de nouvelles informations et des découvertes obtenues par les troupes opérant à Gaza.

Le Hamas détient par ailleurs les corps des soldats de Tsahal Oron Shaul et Hadar Goldin depuis 2014, ainsi que deux civils israéliens, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui sont tous deux censés être en vie après être entrés dans la bande de Gaza de leur propre chef en 2014 et 2015 respectivement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.