Suède: l’extrême droite appelle à reconnaître Jérusalem, capitale d’Israël
Rechercher

Suède: l’extrême droite appelle à reconnaître Jérusalem, capitale d’Israël

La proposition a été soumise au Parlement par les Démocrates suédois anti-immigrants, qui sont devenus la troisième force politique du pays après les récentes élections

Les partisans des Démocrates de Suède réagissent  aux sondages de la sortie des urnes le 9 septembre 2018 (Crédit : AFP Photo/TT News Agency/Anders Wiklund)
Les partisans des Démocrates de Suède réagissent aux sondages de la sortie des urnes le 9 septembre 2018 (Crédit : AFP Photo/TT News Agency/Anders Wiklund)

Les Démocrates suédois, un parti populiste de droite, a soumis un projet de motion appelant le gouvernement à déplacer son ambassade en Israël à Jérusalem et à reconnaître la ville comme la capitale d’Israël.

Jeudi, Bjorn Soder, ancien dirigeant et actuel député pour les Démocrates suédois, a soumis la proposition de motion au Riksdag, le Parlement suédois. Elle a été introduite comme une résolution non contraignante.

« Nous présentons au Riksdag la motion visant à reconnaître formellement Jérusalem comme la capitale d’Israël et nous l’annonçons au gouvernement », pouvait-on lire sur le document. « Nous présentons au Riksdag la motion visant à déplacer l’ambassade de Suède en Israël à Jérusalem et nous l’annonçons au gouvernement ».

Les élections suédoises du 9 septembre ont laissé au bloc de centre gauche, dont la politique envers Israël était l’une des plus hostiles dans l’Union européenne, seulement un siège de plus que l’Alliance de centre droit, alors que les Démocrates suédois représentent maintenant la troisème force politique du pays.

En conséquence, l’ancien Premier ministre Stefan Lofven, du parti Social Démocrate, a mis un terme à son mandat alors que l’on s’efforce de former un gouvernement de coalition.

Tandis que le pays a été traversé par une vague de mécontentement populaire au sujet de la politique d’immigration très généreuse de la Suède et de la relative ouverture aux migrants de pays musulmans, les Démocrates suédois, parti anti-islam, ont vu fortement amélioré leur score aux dernières élections, obtenant 18 % des suffrages contre les 12,9 % aux élections précédentes.

S’il fait preuve d’une attitude favorable envers Israël, le parti a une longue histoire très problématique dans l’attitude de certains de ses membres vis-à-vis des Juifs. A l’approche des élections, des politiciens régionaux des Démocrates suédois ont été pris en train de faire des déclarations antisémites en ligne, y compris en utilisant une photo d’Anne Frank pour se moquer des victimes de la Shoah.

Per Olsson, le représentant du parti au Conseil Municipal d’Oskarshamn, une ville suédoise côtière, a publié, plus tôt cette année, une photo d’Anne Frank avec la légende « la Juive la plus cool des douches » sur le réseau social russe Vkontakt, a rapporté vendredi le quotidien Expressen.

Raghu Jacobsen, le représenant du parti au Conseil Municipal de Stenungsund, à l’ouest de la Suède, a écrit sur Twitter : « Tant que Rothschild contrôle l’économie avec l’esclavage moderne sur cette planète, il y aura de l’antisémitisme #Juif #israel ».

Martin Sihlén, qui représente les Démocrates suédois à Örkelljunga, dans le sud de la Suède, a écrit sur Facebook qu’ »Hitler n’était pas si méchant » et qu’il ne « mentait pas à propos des Juifs ».

Il a également écrit que la « Juiverie internationale a soif de destruction de l’Europe. Au final, ce n’est pas l’Allemagne qui a commencé la Deuxième Guerre mondiale, mais les Juifs ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...