Tsahal confirme que les marchandises ne pourront plus transiter par Kerem Shalom
Rechercher

Tsahal confirme que les marchandises ne pourront plus transiter par Kerem Shalom

L'armée affirme que l'aide humanitaire, notamment la nourriture et les médicaments, serait toujours autorisée à entrer à Gaza, mais sous condition

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le colonel Kobi Heller, chef de la brigade du sud de Gaza, à droite, et le général de division Eyal Zamir, commandant en chef du Commandement sud de Tsahal, visitent le passage de Kerem Shalom le 14 janvier 2018, où un tunnel d'attaque présumé du Hamas a été découvert et détruit par l'armée la veille. (Forces de défense israéliennes)
Le colonel Kobi Heller, chef de la brigade du sud de Gaza, à droite, et le général de division Eyal Zamir, commandant en chef du Commandement sud de Tsahal, visitent le passage de Kerem Shalom le 14 janvier 2018, où un tunnel d'attaque présumé du Hamas a été découvert et détruit par l'armée la veille. (Forces de défense israéliennes)

L’armée israélienne a déclaré qu’elle fermait le point de passage de Kerem Shalom à toutes les marchandises commerciales entrant et sortant de la bande de Gaza en réponse aux attaques incendiaires incessantes de l’enclave côtière qui ont ravagé des milliers d’hectares de terre dans le sud d’Israël.

L’armée affirme que l’aide humanitaire, notamment la nourriture et les médicaments, serait toujours autorisée à entrer à Gaza, mais nécessitera une autorisation spéciale de la part du responsable de la liaison militaire avec les Palestiniens, le major-général Kamil Abu Rokon.

Cette annonce confirme les déclarations faites par le Premier ministre Netanyahu et le ministre de la Défense Avigdor Liberman lors des réunions de faction à la Knesset plus tôt dans la journée.

L’armée précise que la situation persistera tant que les Palestiniens continueront à lancer des cerfs-volants et des ballons incendiaires en Israël.

« Si ce phénomène se poursuit, ces mesures se poursuivront et même s’aggraveront », a ajouté l’armée.

En outre, l’armée dit avoir mis fin prématurément à l’extension temporaire de la zone de pêche autorisée à Gaza, qui avait permis aux pêcheurs de naviguer jusqu’à neuf milles de la côte afin de profiter de la saison de pêche estivale.

« La zone de pêche reviendra à une portée de six milles, a indiqué l’armée.

L’armée israélienne accuse l’organisation terroriste du Hamas d’encourager les Palestiniens à lancer des cerfs-volants et des ballons incendiaires de Gaza vers Israël.

« L’organisation terroriste du Hamas est responsable de tout ce qui se passe dans la bande de Gaza et de toutes les conséquences qui en découlent. Le Hamas entraîne les habitants de la bande de Gaza dans le gouffre », a expliqué l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...