Un ancien déporté sarthois promu officier de la Légion d’honneur
Rechercher

Un ancien déporté sarthois promu officier de la Légion d’honneur

Joseph Weismann a été arrêté lors de la rafle du Vel d'Hiv en 1942, alors qu’il était âgé de 11 ans ; il a ensuite réussi à s'échapper du camp de Beaune-la-Rolande

Joseph Weissmann au lycée Dumont d'Urville à Caen, le 18 janvier 2018. (Crédit : Pascal Radigue / CC BY-SA 4.0)
Joseph Weissmann au lycée Dumont d'Urville à Caen, le 18 janvier 2018. (Crédit : Pascal Radigue / CC BY-SA 4.0)

Joseph Weismann, 88 ans, survivant de la Shoah, a été promu officier de la Légion d’honneur, a rapporté la radio France bleu. Il était chevalier de la Légion d’honneur depuis 2005.

Weismann a été arrêté lors de la rafle du Vel d’Hiv en 1942, alors qu’il était âgé de 11 ans. Déporté au camp de Beaune-la-Rolande, il s’en était ensuite échappé avec un ami, Joseph Kogan. Ses parents et ses sœurs sont morts en déportation. Il est devenu vendeur de meubles au Mans après la guerre. Son histoire a inspiré le film « La Rafle » de Roselyne Bosch.

Outre la Légion d’honneur, il est titulaire de la médaille des évadés, de la médaille de la déportation et de l’internement politique et des Palmes académiques. Il a publié le livre Après la rafle en 2011, encouragé par Simone Veil à livrer son témoignage. Un collège du Mans porte son nom depuis l’année dernière.

La promotion civile de la Légion d’honneur du 1er janvier 2020 rassemble 487 personnes « réparties entre 395 chevaliers, 73 officiers, 13 commandeurs, 4 grands officiers et 2 grand’croix », a indiqué la Grande chancellerie de la légion d’honneur dans un communiqué.

Parmi les autres promus du Nouvel-an 2020, on trouve notamment le chanteur Gilbert Montagné, et deux résistants, Pierre Simonet et Edgard Tupët-Thomé, tous deux compagnons de la Libération, élevés à la dignité de grand’croix, la plus haute dignité.

« Fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, la Légion d’honneur est la plus élevée des distinctions nationales françaises. Elle compte aujourd’hui 92 000 membres, récompensés pour leurs mérites éminents au service de la nation », précise la grande chancellerie de la légion d’honneur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...