Israël en guerre - Jour 140

Rechercher

Un présentateur télé égyptien menace d’attaquer un des chefs du Hamas

Tawfiq Okasha s’en est pris en direct à Moussa Abu Marzuk menaçant même de le pendre

Elhanan Miller est notre journaliste spécialiste des affaires arabes

Moussa Abu Marzouk (Crédit : capture d’écran YouTube/Al Jazeera)
Moussa Abu Marzouk (Crédit : capture d’écran YouTube/Al Jazeera)

Un présentateur de la télévision égyptienne a menacé d’attaquer physiquement Moussa Abu Marzuk, le dirigeant du Hamas, basé au Caire, et a fait appel au procureur général de l’Égypte demandant à ce qu’Abou Marzuk soit expulsé du pays.

L’antipathie de Tawfiq Okasha envers le Hamas et les Frères musulmans a pris un tour plus personnel cette semaine, alors qu’Abu Marzuk a critiqué une lettre publique adressée par le président de l’AP Mahmoud Abbas à Okacha, le félicitant d’avoir encouragé le tourisme arabe à Jérusalem, sur la chaîne de télévision privée Al-Faraeen.

Abbas s’est adressé à Okacha dans sa lettre du 9 novembre dans les termes suivants : « Mon cher frère le Dr Okacha » et a félicité la personnalité de la télévision égyptienne pour son « excellent travail journalistique » ce qui a fortement agacé Abu Marzuk.

« M. le Président, qui vous a conseillé à ce sujet ? » a demandé Abu Marzuk dans un commentaire posté sur Facebook le 18 novembre. « Un homme qui humilie les Palestiniens, s’attaque à la résistance, et soulève sa chaussure contre le peuple de Gaza, n’est pas respecté par le peuple égyptien, alors est-ce que notre peuple devrait le respecter ?! ».

Selon le quotidien Al-Quds Al-Arabi, basé à Londres, Okacha a déclaré au procureur général de l’Egypte que les commentaires d’Abu Marzuk relevaient de l’incitation à la violence contre lui. Il a ensuite menacé de se rendre personnellement à l’extérieur de la maison d’Abu Marzuk avec ses partisans et de se confronter à lui.

« Je jure ici, à la télévision en direct, je vais enfreindre la loi et aller à son domicile dans le cinquième arrondissement [du Caire] et le pendre sur Bab Zuweila, » a menacé Okacha, se référant à l’une des anciennes portes de la capitale égyptienne.

« Ce chien du Hamas vit dans le cinquième arrondissement et il est comme abandonné… Hey Moussa, si tu es un homme, reste à la maison jusqu’à mardi. J’ai ton adresse. »

Okacha n’est apparemment pas au courant qu’Abu Marzuk a résidé dans la bande de Gaza au cours des derniers mois.

Le Hamas a été classé comme une organisation illégale par un tribunal égyptien plus tôt au cours de cette année.

Cette semaine, Okasha a été interviewé à la télévision officielle palestinienne, où il a exprimé son amour et son appréciation pour Mahmoud Abbas et son mépris pour le Hamas, les « frères du diable ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.