Rechercher

Un vol reste à Ben-Gurion après des photos de crash aérien reçues par les passagers

L'incident est survenu alors que l'avion se dirigeait vers la piste d'envol ; le vol a été retardé le temps d'une nouvelle fouille des voyageurs et des bagages

Une photo envoyée à l'un des passagers d'un vol reliant Israël et la Turquie montrant la carlingue du vol 214 d'Asiana Airlines, victime d'un crash aérien, le 10 mai 2022. (Crédit : Autorité israélienne des aéroports)
Une photo envoyée à l'un des passagers d'un vol reliant Israël et la Turquie montrant la carlingue du vol 214 d'Asiana Airlines, victime d'un crash aérien, le 10 mai 2022. (Crédit : Autorité israélienne des aéroports)

Le départ d’un avion qui devait s’envoler vers la Turquie a été retardé, mardi, après que des passagers, horrifiés, ont découvert que des photos de crash aérien avaient été envoyées sur leurs téléphones cellulaires.

Cet incident est survenu alors que l’avion se dirigeait vers la piste de décollage, a fait savoir un communiqué émis par l’Autorité israélienne des aéroports (IAA).

Le communiqué n’a pas précisé le nombre de personnes ayant reçu les photos, ou si elles utilisaient le même réseau cellulaire ou la même marque de téléphone.

Selon le site Ynet, l’avion est exploité par le transporteur aérien AnadoluJet, une filiale de Turkish Airlines. Ce Boeing 737 transporte 160 passagers, ainsi que les membres d’équipage.

Le départ de l’avion a été retardé le temps d’examiner les circonstances de l’incident, a noté le communiqué de l’IAA, qui a salué le commandant de bord pour avoir pris la décision de retourner au terminal au lieu de décoller.

Le communiqué a précisé que des équipes de sécurité inspectaient tous les bagages de l’avion et que les passagers seraient à nouveau contrôlés.

L’Autorité israélienne des aéroports a signalé que l’avion serait autorisé à partir lorsqu’il serait certain qu’aucun risque ne sera couru par l’équipage et par les passagers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...