Une commentatrice de la radio militaire suspendue pour une diatribe anti-Rivlin
Rechercher

Une commentatrice de la radio militaire suspendue pour une diatribe anti-Rivlin

Irit Linor a décrit le président, accusé d’avoir soutenu ce mardi les manifestations anti-corruption, comme un politicien raté

Des Israéliens brandissent des pancartes et scandent des slogans lors d'une manifestation contre la corruption, à Tel Aviv le 23 décembre 2017. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
Des Israéliens brandissent des pancartes et scandent des slogans lors d'une manifestation contre la corruption, à Tel Aviv le 23 décembre 2017. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)

La radio militaire a décidé de suspendre la commentatrice Irit Linor après une diatribe contre le président Reuven Rivlin, accusé d’avoir soutenu ce mardi les manifestations anti-corruption. Rivlin avait indiqué plus tôt n’avoir pas soutenu ces rassemblements.

Dans sa tirade, Linor a décrit Rivlin comme un politicien raté.

« La seule chose que vous avez été capable de faire en tant que ministre adjoint, président et symbole national est d’appeler les citoyens à sortir dans la rue. Vous êtes un insolent ! Pour qui vous prenez-vous ? », a-t-elle déclaré à la radio mardi.

« Les commentaires d’Irit Linor sur le président n’étaient pas appropriés, ni la façon avec laquelle ils ont été exprimés », a déclaré la radio dans un communiqué.

Linor sera écartée de l’antenne pendant sept jours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...