Rechercher

USA/Israël : « Juniper Cobra » reporté sur fond de tensions entre Kiev et Moscou

L'armée israélienne déclare que l'exercice aura lieu à une date ultérieure « qui sera annoncée prochainement »

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Un Osprey V-22 américain participe à un entraînement dans le cadre de l'exercice militaire conjoint Juniper Cobra au centre de Tzéélim, dans le sud d'Israël, le 12 mars 2018. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Un Osprey V-22 américain participe à un entraînement dans le cadre de l'exercice militaire conjoint Juniper Cobra au centre de Tzéélim, dans le sud d'Israël, le 12 mars 2018. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Un exercice conjoint de l’armée israélienne et de l’armée américaine devant avoir lieu le mois prochain a été reporté pour « diverses raisons », a indiqué l’armée israélienne.

Les tensions entre la Russie et l’Ukraine, principal centre d’intérêt actuel des forces américaines basées en Europe qui auraient dû prendre part à cet exercice, semblent être l’une des raisons de ce report.

Ces dernières semaines ont été marquées par des tensions majeures tandis que la Russie semble prête à lancer une nouvelle offensive contre l’Ukraine. Les États-Unis ont déployé des soldats supplémentaires dans la région et ce, dans un contexte de pression militaire et diplomatique visant à convaincre Moscou d’abandonner l’invasion prévue.

Cet exercice, connu sous le nom de « Juniper Cobra », est organisé tous les deux ans par Tsahal et le Commandement des forces des États-Unis en Europe (CENTCOM).

Il teste la capacité des États-Unis et d’Israël à répondre à des attaques de missiles, en particulier les missiles balistiques à longue portée, comme ceux que l’Iran pourrait tirer sur Israël en cas de conflit entre les deux pays.

L’armée israélienne déclare que l’exercice aura lieu à une date ultérieure « qui sera annoncée prochainement ».

Elle a également ajouté que « Tsahal apprécie énormément l’étroite coopération avec l’armée américaine et s’attend à organiser des exercices conjoints à l’avenir ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...