Washington approuve la vente de 25 avions de combat F-16 au Maroc
Rechercher

Washington approuve la vente de 25 avions de combat F-16 au Maroc

Le département d'Etat a aussi approuvé la modernisation au même niveau des 23 F-16 que les Forces armées royales du Maroc possèdent déjà, pour un montant de 985 M de dollars

Illustration. Un F-16 de l'armée de l'air israélienne, le 31 décembre 2015. (Ofer Zidon/Flash90/File)
Illustration. Un F-16 de l'armée de l'air israélienne, le 31 décembre 2015. (Ofer Zidon/Flash90/File)

Les Etats-Unis ont approuvé lundi la vente de 25 avions de chasse F-16 de dernière génération au Maroc, pour un montant de 3,8 milliards de dollars, a annoncé l’administration américaine.

Outre les nouveaux F-16 Block 70/72, dotés de systèmes électroniques dernier cri, et leur armement, Washington a aussi approuvé la modernisation au même niveau des 23 F-16 que les Forces armées royales du Maroc possèdent déjà, pour un montant de 985 millions de dollars, a précisé le département d’Etat dans un communiqué.

Cette vente « n’affectera pas l’équilibre des forces dans la région », note le communiqué.

Cette décision peut encore faire l’objet d’une opposition du Congrès américain, qui dispose d’un délai d’un mois pour la déclarer.

Fabriqué par le groupe américain Lockheed Martin, le F-16 est un monoréacteur lancé en 1974 et livré à plus de 4 500 exemplaires depuis 1978. Il a été constamment remis à niveau, en particulier ses systèmes électroniques de vol, et il est peu à peu remplacé par le nouvel avion furtif F-35 mais quelque 3 000 F-16 restent utilisés dans 25 pays.

L’armée marocaine avait déjà commandé 24 F-16 en 2008. Elle a perdu un appareil en action en 2015 lors d’opérations de la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite au Yémen.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...