Yaalon : le tireur présumé de Tel Aviv aurait pu avoir été influencé par l’EI
Rechercher

Yaalon : le tireur présumé de Tel Aviv aurait pu avoir été influencé par l’EI

Décrivant Nashat Milhem comme un « terroriste », le ministre de la Défense a déclaré qu’il a pu avoir été inspiré par le groupe extrémiste

Le ministre de la Défense Moshé Yaalon arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet, au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 13 décembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Défense Moshé Yaalon arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet, au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 13 décembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Un arabe israélien suspecté d’avoir tué deux personnes dans un bar de Tel Aviv vendredi dernier, avant d’assassiner un chauffeur de taxi qu’il avait pris pour s’enfuir, pourrait avoir été influencé par le groupe terroriste Etat islamique, a déclaré vendredi le ministre de la Défense Moshé Yaalon.

« [Il y] a quelques Arabes israéliens qui s’enrôlent pour répandre une idéologie [extrémiste] et vont combattre en Syrie ou en Irak – ou essaie d’agir depuis Israël », a déclaré Yaalon pendant un entretien avec la radio militaire.

« Qui connaît les motivations du terroriste qui a agi à Tel Aviv il y a juste une semaine », a-t-il ajouté.

La police israélienne a officiellement demandé vendredi l’assistance de l’Autorité palestinienne dans la recherche de Nashat Milhem, 29 ans, qui aurait tué deux personnes dans une fusillade devant le bar Simta, sur la rue Dizengoff de Tel Aviv vendredi dernier, le jour du nouvel an, avant de s’enfuir avec un taxi, tuant le chauffeur, et de disparaitre.

L’utilisation par Yaalon du mot « terroriste » pour décrire Milhem est importante ; dans un discours samedi dernier sur les lieux de la fusillade du bar Simta, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait pris la peine de ne pas qualifier le tueur de terroriste, apparemment parce que les motifs de Milhem étaient moins clairs à ce moment.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adresse à la presse rue, dans le centre de Tel Aviv, le 2 janvier 2016, au lendemain d'une fusillade qui a tué deux personnes dans un bar. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’adresse à la presse rue, dans le centre de Tel Aviv, le 2 janvier 2016, au lendemain d’une fusillade qui a tué deux personnes dans un bar. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le gérant Alon Bakal, 26 ans, et un client, Shimon Ruimi, 30 ans, ont été tués par une nuée de balles quand le tireur présumé a ouvert le feu avec une arme semi-automatique qu’il aurait volée à son père. Sept personnes ont également été blessées.

Nashat Milhem, l'homme arabe israélien qui aurait perpétré la fusillade à Tel Aviv le 1er janvier 2016 (Photo: Police israélienne)
Nashat Milhem, l’homme arabe israélien qui aurait perpétré la fusillade à Tel Aviv le 1er janvier 2016 (Photo: Police israélienne)

La police a officiellement nommé mercredi soir Milhem comme l’assassin du chauffeur de taxi bédouin Ayman Shaaban, environ 60 minutes après la fusillade au bar. En fuyant la scène, a déclaré la police, Milhem a abattu Shaaban avoir pris son taxi et fui.

Le Times of Israel avait annoncé lundi qu’Israël a silencieusement demandé à l’Autorité palestinienne de partager les renseignements qui pourraient mener à la capture du suspect. L’appel à l’Autorité palestinienne a été fait peu après l’identification de Milhem comme suspect vendredi dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...