La police a arrêté jeudi matin deux personnes soupçonnées d’avoir appelé à attaquer les trois juges qui ont prononcé la veille un verdict de culpabilité d’homicide contre le sergent Elor Azaria.

L’audience concernant la peine qu’encourt Azaria se déroulera la semaine prochaine.

Les trois juges militaires, le colonel Maya Heller, le lieutenant colonel Carmel Wahabi et le lieutenant colonel Yaron Sitbon sont protégés par l’armée israélienne.

La police a annoncé avoir vu une vague d’incitations à la violence contre les juges sur internet.

Un habitant de Jérusalem de 54 ans a été arrêté après avoir publié un appel à la violence contre les trois juges sur Facebook.

Une femme de 22 ans de Kiryat Gat a été arrêtée pour un post similaire, dans lequel elle appelait ses lecteurs à attaquer les juges, notamment en appelant à une attaque à la grenade contre la présidente de la cour, Heller.

La femme a également partagé les appels à la violence d’autres personnes, dont des appels aux juges pour qu’ils se suicident. Elle a écrit que « Dieu punira » Heller.

Elle a été assignée en résidence surveillée à condition de ne pas contacter Heller. Elle a également accepté de ne pas poster sur Facebook pendant 30 jours.