Christian Estrosi était en voyage cette semaine en Israël afin de rencontrer les leaders en matière de nouvelles technologies de sécurité.

Le maire de Nice et membre du parti les Républicains a déclaré vouloir faire de Nice « une référence en innovation de la sécurité ». Cette ville est déjà considérée comme la quatrième « smart city » au monde et « la ville la mieux vidéo-protégée de France ».

A cette occasion, Christian Estrosi a rencontré, lundi dernier le président de la société « Eagle Securityand Defense », Giora Eiland et a visité la société Verintsystems et le Centre de l’Armée de l’air israélienne.

Il s’est également entretenu avec le ministre de la Défense israélien, Moshe Yaalon, et avec le ministre de l’Intérieure, Gilad Erdan.

Christian Estrosi et Moshe Ya'alon (Crédit: Christian Estrosi officiel/Facebook)

Christian Estrosi et Moshe Ya’alon (Crédit: Christian Estrosi officiel/Facebook)

Lors de cette entrevue, Christian Estrosi a réaffirmé son soutien à Israël concernant la lutte de l’état hébreu contre le terrorisme. Ainsi pour le Maire de Nice, la France et Israël ainsi que l’Union Européenne sont touchés par la même menace terroriste.

Il a rappelé la nécessité d’être à la pointe de la technologie en matière de sécurité. « Être à la pointe de la lutte par le renseignement contre la cyber criminalité est un objectif majeur lorsqu’on sait que la radicalisation se fait par le biais des réseaux sociaux, » a-t-il déclaré sur Facebook.

« Il est temps que la France comprenne que nous ne gagnerons pas la guerre avec les lois de la Paix ! » a-t-il ajouté.

Lors de son voyage, Christian Estrosi s’est rendu sur la tombe d’Ilan Halimi pour rendre hommage au jeune français victime de la « barbarie antisémite », assassiné il y a dix ans à Bagneux, en région parisienne.

« Cet acte est le reflet de la barbarie antisémite qui a continué depuis 2006 avec les tueries de Mohamed Merah en 2012, la fusillade du musée juif de Bruxelles en 2014, le drame de l’Hyper Cacher l’an dernier, » a indiqué Christian Estrosi.

Christian Estrosi rend hommage à Ilan Halimi (Crédit : Christian Estrosi officiel/Facebook)

Christian Estrosi rend hommage à Ilan Halimi (Crédit : Christian Estrosi officiel/Facebook)

Lors de son voyage Christian Estrosi s’est rendu au mémorial de Yad Vashem ainsi qu’au mur Occidental de Jérusalem et au Saint-Sépulcre.

Christian Estrosi en compagnie de l’ambassadeur de France en Israël a annoncé que la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) a été sélectionnée pour la prochaine édition de la semaine du gout en Israël.

Christian Estrosi a également rencontré Beate Klarsfeld qui a reçu la nationalité israélienne à titre honorifique. « Cette reconnaissance salue cette grande dame pour qui j’ai tant de respect et qui a voué sa vie à la lutte contre l’antisémitisme et le nazisme.»

Beate Klarsfeld, reçoit une carte d'identité israélienne des mains d'Aryeh Deri, le 15 février 2016 (Crédit : AFP / THOMAS COEX)

Beate Klarsfeld, reçoit une carte d’identité israélienne des mains d’Aryeh Deri, le 15 février 2016 (Crédit : AFP / THOMAS COEX)