Mercedes-Benz Vans a annoncé lundi qu’elle étendait sa collaboration avec la start-up américaine fondée en Israël Via, pour entrer sur le marché du covoiturage et introduire des déplacements partagés à la demande sur le marché européen.

Via a développé un service de covoiturage sur demande : son application mobile connecte de multiples passagers qui empruntent les mêmes itinéraires, ce qui permet aux usagers de partager un véhicule. Dans la coentreprise établie avec Mercedes-Benz Vans, les passagers qui vont dans la même direction seront dirigés vers un seul véhicule, optimisant l’utilisation de ce dernier tout en soulageant le trafic routier.

Londres sera la première municipalité à rejoindre ce nouveau service cette année. D’autres métropoles suivront le mouvement bientôt, a annoncé Daimler, la maison mère de Mercedes, dans un communiqué. Via, qui travaille avec Daimler depuis 2015, prévoit de collecter 200 millions de dollars pour permettre cette expansion conjointe, a indiqué Bloomberg, citant des sources proches du projet.

Lancée dans la ville de New York au mois de septembre 2013 et fondée par les Israéliens Daniel Ramot et Oren Shoval, la plateforme Via opère actuellement à New York, Chicago et Washington, fournissant plus d’un million de déplacements par mois. Via accorde également des licences sur sa technologie de transport à la demande aux opérateurs du monde entier.

« La fusion de la technologie de Via associée au génie de Mercedes-Benz Vans crée l’association parfaite pour un covoiturage efficace, abordable et durable », a souligné Daimler dans un communiqué.

Dans le cadre de cette coopération, Mercedes-Benz Vans va investir initialement 50 millions de dollars dans la nouvelle coentreprise, tandis que les services de mobilité de Daimler rejoindront le projet en tant qu’investisseurs stratégiques dans Via. Mercedes-Benz Vans va par ailleurs intégrer le conseil d’administration de Via.

Le cofondateur de Via, Daniel Ramot. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le cofondateur de Via, Daniel Ramot. (Crédit : capture d’écran YouTube)

« Les déplacements en covoiturage à la demande proposent de nouvelles manières de rendre le trafic intra-urbain efficace, durable et basé sur les vrais besoins – en particulier lorsqu’ils impliquent l’utilisation de véhicules spacieux, sûrs et confortables », estime Volker Mornhinweg, directeur de Mercedes-Benz Vans.

« Via est l’un des fournisseurs de service les plus prospères du marché croissant du covoiturage, et Mercedes-Benz Vans a les véhicules les plus adaptés, sans cesse optimisés pour cette mission. En approfondissant notre coopération avec Via, nous passons logiquement à la vitesse supérieure dans le contexte de notre stratégie pour l’avenir et de l’élargissement de notre gamme de nouveaux services de mobilité », a-t-il ajouté.

L’investissement entre dans le cadre de la stratégie de Daimler, qui veut se concentrer sur « des innovations et des numérisations pionnières, en particulier dans les quatre secteurs de la connectivité, de l’usage flexible de la conduite autonome, des services partagés et des systèmes de conduite électrique », a indiqué l’entreprise dans un communiqué.

« La combinaison de la technologie de Via avec le design exceptionnel et le génie de Mercedes-Benz Vans est idéale pour notre vision, qui a pour objectif d’offrir des covoiturages efficaces, abordables, durables et confortables partout dans le monde », a pour sa part déclaré Daniel Ramot, cofondateur et directeur général de Via.

La coentreprise entre Mercedes-Benz Vans et Via fonctionnera en tant que nouvelle entité, et son siège sera basé à Amsterdam. Cette société lancera non seulement ses services dans les villes européennes, mais elle permettra aussi d’accorder la licence de la technologie dont Via est propriétaire – le système d’opération de navette à la demande – à des tiers, notamment aux fournisseurs de services de transport et à des opérateurs publics locaux.

« Avec plus de 20 millions de déplacements, chez Via, nous savons qu’avoir le bon véhicule est crucial pour offrir la meilleure expérience au client. Nous sommes excités à l’idée d’élargir notre partenariat réussi avec Daimler, qui a commencé en 2015, et de collaborer au développement du véhicule optimal pour l’avenir de la mobilité », a déclaré Oren Shoval, directeur technique et cofondateur de Via.

En permettant aux véhicules d’être acheminés vers des milliers d’arrêts de bus virtuels répartis à travers la ville, cette approche de transport public aidera à réduire le trafic dans les municipalités, sans nécessiter la construction de nouvelles infrastructures coûteuses, a annoncé le communiqué.

Dans le cadre de leur partenariat stratégique à long terme, Mercedes-Benz Vans et Via coopéreront également à l’avenir sur le développement de la mobilité intelligente, notamment en optimisant la création d’un véhicule de Mercedes-Benz Vans destiné au covoiturage, et en se concentrant sur le développement de capteurs avancés et d’une technologie de conduite autonome, a conclu le communiqué.