Depuis le début de la semaine et jusqu’à dimanche prochain, est organisé le 51e Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget. Si les plus grandes sociétés aéronautiques comme Airbus, Boeing, Thales ou Safran sont évidemment présentes, cette année, pour sa 28e participation, Israël y est une nouvelle fois très bien représenté.

Important exportateur de drones et acteur majeur de l’industrie militaire, Israël est aujourd’hui connu dans le monde pour son équipement de défense et d’attaque de pointe.

Afin de présenter cette technologie, l’État hébreu bénéficie d’un grand pavillon dans l’enceinte de l’aéroport du Bourget.

Ainsi, sur les 2 260 exposants venus du monde entier, sont présentes au Salon les firmes israéliennes Israel Aerospace Industries, Elbit Systems, Rafael, Uvision, Aeronautics Ltd, ORBIT Communication, Ashot Ashekelon, Bet Shemesh Engines, Controp, Nexus Systems, S.G.D. Engineering Ltd, TAT Technologies et Sibat, agence d’export et de coopération du ministère de la Défense.

Le UGL-H30, véhicule sans conducteur, de Uvision (Crédit : Times of Israël Staff)

Le UGL-H30, véhicule sans conducteur, de Uvision (Crédit : Times of Israël Staff)

Parmi les équipements exposés, figurent notamment l’imposant Iron Dome (Dôme de fer) de Rafael Advanced Defense Systems Ltd. Conçu pour intercepter les roquettes – même lors d’attaques simultanées – dans un rayon de 4 à 70 kilomètres, le système est opérationnel sur le territoire israélien depuis 2011.

Il est équipé de trois principaux éléments : un radar tridimensionnel à balayage électronique conçu par la société Elta, un ordinateur de gestion de bataille et d’armement développé par mPrest Systems et un lance-missiles Tamir.

Le stand d’Israel Aerospace Industries (Crédit : Times of Israël Staff)

Le stand d’Israel Aerospace Industries (Crédit : Times of Israël Staff)

Elbit Systems, société fondée en 1967 et basée à Haïfa, y présente quant à elle différents dispositifs. Cette année, la compagnie a décidé d’y mettre en avant son drone Hermes 900.

Destiné aux missions de surveillance et de reconnaissance de longue durée, l’appareil a une endurance de 30 heures et peut voler jusqu’à plus de 9 kilomètres de hauteur. Il pèse 970 kilos et s’étend sur 15 mètres de long.

Utilisé pour la première fois l’été dernier lors de l’opération Bordure protectrice, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Mexique et plus récemment la Suisse s’en sont portés acquéreurs.

Outre ce drone, Elbit y présente son système MUSIC (Multi Spectral Infrared Countermeasure), destiné à détecter les missiles. D’une petite envergure, l’appareil se place sous le cockpit d’un aéronef et use d’un puissant faisceau laser pour aveugler le missile ennemi.

L’Iron Dome de Rafael Advanced Defense Systems Ltd (Crédit : Times of Israel staff)

L’Iron Dome de Rafael Advanced Defense Systems Ltd (Crédit : Times of Israel staff)

Israel Aerospace Industries, entreprise nationale de haute technologie couvrant tous les domaines de la construction technologique – espace, air, terre et mer – expose de son côté différents missiles, et notamment le Barak 8, le Lora et le Arrow.

Dévoilé l’an dernier au Salon aéronautique de Singapour, son drone Super Heron HF est aussi présent. L’engin dispose d’une autonomie de 45 heures et peut voler jusqu’à 280 km/h.

Outre son exposition de matériels, Israel Aerospace Industries a aussi profité de l’occasion pour lancer une campagne de recrutement. Les candidats seront accueillis dans le chalet A210 et peuvent postuler à l’adresse suivante : applicationairshow2015@gmail.com.

L’Iron Dome de Rafael Advanced Defense Systems Ltd (Crédit : Times of Israel Staff)

L’Iron Dome de Rafael Advanced Defense Systems Ltd (Crédit : Times of Israel Staff)

Si Moshe Yaalon, ministre de la Défense, avait prévu de visiter le Salon, comme lors de la précédente édition en 2013, il a finalement annulé son voyage, afin de pouvoir « participer à des votes essentiels à la Knesset, » selon les sources officielles.

Le drone Hermes 900 de Elbit Systems Ltd (Crédit : Times of Israël Staff)

Le drone Hermes 900 de Elbit Systems Ltd (Crédit : Times of Israël Staff)

Après avoir accueilli les professionnels de l’industrie les premiers jours de la semaine, le 51e Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget sera ouvert au grand public à partir du vendredi 19 et jusqu’au dimanche 21, de 8h30 à 18h. Les billets d’entrée sont disponibles sur le site internet de l’évènement.

Les missiles Barak 8 d’Israel Aerospace Industries (Crédit : Times od Israël Staff)

Les missiles Barak 8 d’Israel Aerospace Industries (Crédit : Times od Israël Staff)

Le drone Super Heron HF d’Israel Aerospace Industries (Crédit : Times of Israël Staff)

Le drone Super Heron HF d’Israel Aerospace Industries (Crédit : Times of Israël Staff)

Le drone Aerostar de Aeronautics Ltd (Times of Israël Staff)

Le drone Aerostar de Aeronautics Ltd (Times of Israël Staff)

L’Iron Dome de Rafael Advanced Defense Systems Ltd (Times of Israël Staff)

L’Iron Dome de Rafael Advanced Defense Systems Ltd (Times of Israël Staff)

Le drone Orbiter 2 de Aeronautics Ltd (Crédit : Times of Israël Staff)

Le drone Orbiter 2 de Aeronautics Ltd (Crédit : Times of Israël Staff)

Le missile Hero 900 de Uvision (Crédit : Times Of Israël Staff)

Le missile Hero 900 de Uvision (Crédit : Times Of Israël Staff)