Des djihadistes dans la bande de Gaza ont menacé de tirer des roquettes sur Israël en réponse à une vague de répression menée par le Hamas contre les extrémistes présents dans le territoire palestinien.

La menace a été lancée en réaction à l’arrestation de militants suspectés d’avoir ciblé les membres de l’aile armée du Hamas dimanche dans une série d’attentats à la bombe.

« Les salafistes ont décidé de répondre à ces crimes et à ces coups portés par le Hamas en pointant des roquettes vers l’occupation (Israël) et en exerçant des représailles », révèle un communiqué publié en ligne lundi soir.

La police du Hamas a arrêté une douzaine de « moudjahidines » après les explosions de dimanche, qui ont détruit cinq voitures.

Le communiqué des djihadistes a accusé les dirigeants de Gaza de mettre en scène les attentats pour avoir une excuse pour réprimer les extrémistes salafistes.

« Les résultats seront catastrophiques, ne profiteront à personne, et ça sera le Hamas, qui en assumera la responsabilité ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu tient le Hamas pour responsable pour tous tirs de roquettes sur l’Etat juif à partir de l’enclave côtière.

L’armée a frappé les installations du Hamas dans la bande de Gaza la semaine dernière après que des militants ont tiré une roquette sur le sud d’Israël.