Des habitants de Cisjordanie ont établi trois nouveaux avant-postes dans la nuit de jeudi, en l’honneur des trois israéliens assassinés et dont les corps ont été trouvés lundi après-midi près de Hébron, après 18 jours de recherches intensives.

Les trois, Naftali Fraenkel, 16 ans, Eyal Yifrach, 19 ans, et Gil-ad Shaar, 16 ans, ont été kidnappés le 12 juin depuis un poste d’auto-stop à l’extérieur de la localité d’Alon Shvut dans le Gush Etsion au sud de Jérusalem et assassinés peu après.

Deux des avant-postes ont été construits dans le Gush Etsion – le premier, Ramat Hashlosha, près du village de Bat-Ayin, et l’autre Tekoa He, près de celui de Tekoa.

Le ministre de la Défense a déclaré que les avant-postes étaient illégaux selon la Deuxième chaîne, et qu’il s’en occuperait dans les jours à venir.

L’établissement des deux avant-postes a été soutenu par le Conseil régional du Gush Etsion, qui a fourni les sites en électricité par générateurs et des installations de logement temporaires. Une déclaration publiée par le conseil régional parle de « centaines d’unités de logement » construites dans les deux sites, à l’avenir.

« Les assassins ont cherché à affaiblir le mouvement des implantations et notre réponse est de renforcer notre présence sur la terre, construire et ne pas déplacer », a expliqué David Perel, à la tête du Conseil régional du Gush Etsion.

Un troisième avant-poste, Talmei Haim, a été établi sur une colline au nord de Kiryat Arba, dans une zone relevant de la juridiction de la ville.

« Le nouveau voisinage élargira la ville vers la zone où l’enlèvement a eu lieu », a déclaré Malachi Levinger, le chef du conseil régional de Kiryat Arba.

« Notre réponse aux meurtres est de redonner vie à tout moment et à tout endroit dans le pays, la terre qui nous a été donnée à la
naissance », a-t-il ajouté.

Les trois avant-postes rejoignent deux autres sites, établis la nuit où les corps des adolescents kidnappés ont été trouvés, un près de la ville israélienne de Cisjordanie Maalé Adoumim, et un autre près de Karmei Tzur.

Israël a blâmé le Hamas pour les kidnappings et nommé deux hommes du Hamas à Hébron comme principaux suspects. Les forces de sécurité sont actuellement engagées dans une recherche des deux terroristes qui ont disparu le 12 juin, jour de l’enlèvement. Les troupes de l’armée israélienne font également une recherche d’un troisième suspect qui aurait assisté les kidnappeurs.

Les corps des adolescents ont été trouvés dans une zone près de Halhul, au nord de Hébron, lundi après-midi. Les jeunes ont été tués peu après l’enlèvement et les corps ont été vraisemblablement jetés hâtivement.