Des mosquées de Lyon et Villeurbanne refusent la venue d’une diplomate américaine
Rechercher

Des mosquées de Lyon et Villeurbanne refusent la venue d’une diplomate américaine

Les conséquence de la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël, se fond ressentir jusqu'à Lyon, où Liza Petzold n'a pas pu visiter deux mosquées de la région

Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne en 2012 (Crédit: capture d'écran Youtube/UOIF)
Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne en 2012 (Crédit: capture d'écran Youtube/UOIF)

Une visite diplomatique « de courtoisie » dans les mosquées de Lyon et de Villeurbanne d’une envoyée de l’ambassade américaine de Paris a été annulée par les responsables musulmans.

Ces derniers veulent ainsi montrer ainsi leur désapprobation avec la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël, mercredi 6 décembre dernier.

Le recteur de la mosquée Othmane de Villeurbanne, Azzedine Gaci, a confirmé via son compte Twitter le 9 décembre, qu’il ne recevrait pas Liza Petzold comme il était prévu le mardi 12 décembre « suite à la décision irresponsable et irrespectueuse de Donald Trump ».

La veille, c’est-à-dire le 11 décembre, la diplomate américaine devait être reçue à la grande mosquée de Lyon. Mais elle a essuyé le même refus poli de la part du recteur Kamel Kabtane.

C’est « notre manière de manifester notre désapprobation à la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël, » a-t-il expliqué.

Selon France 3 qui rapporte ces informations, « la visite de la conseillère politique de l’ambassade des Etats-Unis était présentée comme étant de courtoisie. Les rendez-vous avec les recteurs de la grande mosquée de Lyon et de celle de Villeurbanne, devaient permettre des échanges sur les thèmes de l’islam et des musulmans en France et dans le monde ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...