Un adolescent palestinien a ouvert le feu sur des soldats israéliens dans le nord de la Cisjordanie dimanche matin et a été abattu avec un second adolescent pendant les échanges de coups de feu qui ont suivis, selon l’armée.

Les troupes ont abattu les deux hommes après s’être fait tirer dessus pendant qu’elles patrouillaient devant l’implantation de Hinanit, près de Jénine. Les soldats étaient arrivés dans la zone en réponse à des incidents rapportés de jets de pierres, a déclaré l’armée dans un communiqué. Il n’y a pas eu de blessé côté israélien.

« Plus tôt ce matin deux Palestiniens armés de fusils ont attaqué des soldats israéliens, est-il écrit dans le communiqué. Les auteurs ont jeté des pierres sur les véhicules passant à l’ouest de Jénine. Quand les forces sont arrivées sur les lieux, un assaillant a ouvert le feu sur les soldats. Les forces ont répondu aux tirs et ont tiré en direction des attaquants, entraînant leurs morts. »

Le ministère palestinien de la Santé a confirmé que les deux adolescents avaient été tués près du village d’al-Arqa de Jénine. Ils ont été identifiés par le ministère de la Santé comme Nihad Raed Muhammad Waked et Fouad Marwan Khaled, tous deux âgés de 15 ans. Des informations non confirmées annoncent qu’ils étaient cousins.

L’armée a déclaré avoir ouvert une enquête sur l’incident.

Il n’a pas été précisé combien de Palestiniens étaient impliqués dans l’incident. Selon des médias arabes, un certain nombre de Palestiniens étaient impliqués. L’armée israélienne a cependant déclaré que seules deux personnes étaient impliquées dans les jets de pierres et les échanges de tirs.