D’importants rabbins israéliens mettent en garde contre les visites au mont du Temple
Rechercher

D’importants rabbins israéliens mettent en garde contre les visites au mont du Temple

"Les visiteurs risquent de pénétrer involontairement à l'emplacement du Saint des Saints et s'exposer à une excommunication éternelle"

Des Juifs religieux visitant le mont du Temple, le 25 août 2015 (Photo: Elhanan Miller / Times of Israel)
Des Juifs religieux visitant le mont du Temple, le 25 août 2015 (Photo: Elhanan Miller / Times of Israel)

Des dizaines de rabbins israéliens de premier plan ont publié un communiqué selon lequel monter au mont du Temple à Jérusalem est une violation de la loi juive.

Cette instruction, distribuée sous forme de tracts, signale que l’emplacement précis du Saint des Saints du Temple a été oublié au cours des millénaires et que, si des Juifs visitent ce lieu saint, cela peut involontairement les conduire à pénétrer dans la zone sacrée.

La Deuxième chaîne a rapporté jeudi que « Pour cette raison et pour bien d’autres, avec le temps nous avons perdu l’emplacement exact du sanctuaire. Toute personne qui pénètre dans la zone du mont du Temple peut sans le vouloir se retrouver à l’emplacement du Saint des Saints et, par conséquent, être passible de la sévère punition de l’excommunication éternelle ».

Ces déclarations ont été publiées en plein milieu d’une recrudescence d’attaques terroristes palestiniennes contre des Israéliens et d’affrontements entre Palestiniens et l’armée israélienne en Cisjordanie, suscitées par les tensions relatives à l’accès au mont du Temple. Au cours de ces dernières années, une augmentation des visiteurs juifs a été constatée sur le lieu qui est sacré tant pour les Juifs que pour les Musulmans, bien que les Juifs n’aient pas le droit d’y prier. Le statu quo sur le mont du Temple – qui abrite la mosquée al-Aqsa, le troisième lieu saint de l’Islam – interdit le culte juif. Les dirigeants palestiniens prétendent qu’Israël a l’intention de modifier ce statu quo, allégation qu’Israël dément fermement.

Tract interdisant auc Juifs de se rendre au mont du Temple (Capture d'écran Deuxième chaîne)
Tract interdisant auc Juifs de se rendre au mont du Temple (Capture d’écran Deuxième chaîne)

Dans l’antiquité, l’accès au Saint des Saints n’était autorisée qu’au grand prêtre le jour de Yom Kippour. Les Juifs qui se rendaient dans la cour du Temple et qui devaient se purifier rituellement ne pouvaient pas pénétrer dans la section la plus interne du sanctuaire. En entrant dans le Saint des Saints, ils étaient passibles d’excommunication.

Les affiches ont été distribuées à l’initiative du grand rabbin séfarade d’Israël, Yitzhak Yosef, et du grand rabbin du mur Occidental, Shmuel Rabinovitch. Des personnalités du courant sioniste religieux dont le rabbin David Stav, chef file du mouvement Tzohar, ont également signé ce document.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...