La Haye, Pays-Bas – Un ancien ministre du cabinet néerlandais aurait déclaré que la paix dans le monde pourrait être rétablie si la population d’Israël était forcée à s’installer aux Etats-Unis.

Cette déclaration est attribuée à Herman Heinsbroek, qui était le ministre de l’Economie en 2002, dans un article qui a été publié jeudi dans l’édition en ligne du prestigieux journal Quote, qui se fonde sur une interview avec Heinsbroek.

« C’était une erreur historique de donner aux Juifs leur propre pays au milieu d’une région islamique », rapporte le journal qui lui attribue ces propos.

« Il n’y a eu que des guerres depuis et il y a aussi eu une résurgence de l’antisémitisme. Mon idée est de leur donner leur propre Etat quelque part aux Etats-Unis et ils auraient 25 ans pour installer leur Etat là-bas ».

Heinsbroek aurait aussi ajouté que si cette solution est mise en place, cela « finirait par aboutir, peut-être, à la paix dans le monde ».

Heinsbroek, 64 ans, avait été un diplomate néerlandais et était en fonction à Istanbul, selon le quotidien Volksrant.

Lorsqu’il était en poste au ministère de l’Economie, il était membre du parti anti-immigration de droite, Pim Fortuyn List. Le Premier ministre de l’époque était Jan Peter Balkenende issu du parti centriste Christian Democratic Appeal, qui est considéré comme étant un fervent supporter d’Israël.

Plus tôt dans le mois, Heinsbroek a publié son premier roman, intitulé « Shadow Minister » [ministre de l’opposition] qui décrit les intrigues au sein du gouvernement.

En 2010, Frits Bolkestein, ancien commissaire européen et un ancien dirigeant du parti de droite People’s Party For Freedom and Democracy, avait conseillé aux Juifs néerlandais de partir pour Israël ou les Etats Unis.

Lors d’un entretien avec Manfred Gerstenfeld, un éminent chercheur sur l’antisémitisme, Bolkestein avait déclaré que les Juifs pratiquants « n’ont aucun futur ici ».